Bien-être, Forme & wellness

4 massages énergétiques testés et approuvés !

Chinois : le Tuina
Ce massage multimillénaire très tonique fait partie de l’arsenal de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC). Tuina – qui veut dire presser et saisir – fait non seulement office de prévention pour rester en équilibre mais aussi de soin complet pour rééquilibrer le yin et le yang, les deux polarités qui nous constituent selon le principe chinois. Si vous êtes raplapla, c’est pour vous !
La séance
En général elle dure une heure : on est en sous-vêtements, allongé sur une table de massage. Mains nues et sans huile, le praticien va stimuler énergiquement plusieurs méridiens, à savoir ces circuits d’énergie qui traversent le corps de la tête aux pieds. Il masse ou frotte également certains points d’acupuncture stratégiques pour rééquilibrer les zones douloureuses notamment. Les effets sont multiples : à travers la peau, ce sont les muscles, les organes ou encore la circulation sanguine que l’on « travaille » au corps pour équilibrer tout le métabolisme. Ce n’est pas un massage doux, il faut le savoir ! Mais intuitivement, votre corps ressent rapidement les effets et vous repartez tonifié pour de bon. C’est promis !
Pour qui ?
Ceux qui aiment les massages énergiques, comme les sportifs par exemple. Pour toutes les personnes fatiguées et qui ont besoin d’un coup de fouet. Pour sortir d’une fatigue chronique, il est bon de le faire régulièrement (une fois par semaine), en plus d’une consultation avec un professionnel de MTC. Il peut soigner de nombreux maux de dos et enrayer littéralement un début de torticolis. Il agit aussi sur le système digestif et sur le stress car il débloque les tensions.
Où pratiquer ?
A Paris : www.tempsducorps.org, www.maisondutuina.fr, www.lanqi-spa.com
Dans toute la France : annuaire des praticiens sur www.ufpmtc.fr, l’union française des professionnels de la médecine traditionnelle chinois.

Japonais : le Shiatsu
Hérité de la médecine chinoise, ce soin thérapeutique – créé au début du XXème siècle au Japon – est nettement plus doux et s’applique aussi à rétablir une bonne énergie équilibrée dans le corps. Les nombreuses zones qui sont traitées de la tête aux pieds s’appellent les Tsubos (inspirés par les points d’acupuncture).
La séance
Pendant environ une heure, vous êtes allongé par terre sur un futon, habillé dans des vêtements confortables et souples. Le praticien se sert de ses doigts, de la paume de la main, de ses coudes, ses avant-bras, et parfois de ses genoux ou de ses pieds : chaque geste va cibler des zones musculaires, des organes et des points sensibles pour évacuer les tensions, les douleurs. A l’aide d’étirements, de pétrissage et de pressions diverses, il travaille sur l’ensemble du corps mais aussi sur l’apaisement de l’esprit.
Pour qui ?
Ceux qui souhaitent venir à bout du stress, de certaines migraines, d’un lumbago, hernies discales, sciatiques, bouffées de chaleur et autres symptômes pendant la période de la ménopause. Pendant une convalescence ou même une grossesse, cela permet de rééquilibrer en douceur l’organisme. A conseiller aussi pour des douleurs rhumatismales et arthritiques. Et aussi, pour ceux qui préfèrent rester habillé…
Où pratiquer ?
A Paris : www.centresesame.com, www.assa-spa.fr, www.shiatsu-paris.fr
Liste de praticiens sur www.ffst.fr, la Fédération Française de Shiatsu Traditionnel.

Indien : l’Abhyanga
C’est le grand classique des massages en Ayurveda : la plus ancienne médecine au monde, reconnue aujourd’hui par l’Organisation Mondiale de la Santé et la deuxième médecine pratiquée en Inde.
La séance
Un Abhyanga est un massage du corps et de la tête fait avec de l’huile tiède de sésame; vous êtes allongé sur une table de massage, en string. C’est un soin nourrissant, relaxant et enveloppant. Le praticien pétrie, masse et frictionne le corps selon la circulation sanguine et les marmas (zones énergétiques et stratégiques) notamment. Ce qui a de nombreux effets : drainant, anti-stress et rééquilibrant. De l’huile sert également au massage doux du visage, du crâne, et donc des cheveux, mais seulement si vous le souhaitez.
Pour qui ?
Pour ceux qui aiment les massages à l’huile et qui ont la peau sèche. Pour les personnes stressées, énervées, qui recherchent un meilleur équilibre dans leur vie. Utile aussi en cas de jambes lourdes, de maux de tête, de muscles tendus pour une meilleure récupération sportive.
Où pratiquer ?
Dans les centres ayurvédiques (Tapovan en Normandie), à Paris (www.ayurveda-consciences.org). Au centre de thalassothérapie de Pornic (thalassopornic.com) et à la thalasso Miramar La Cigale en Bretagne (miramar-lacigale.com). Liste de praticiens à travers la France sur www.ayurveda-france.org.

Français : le drainage d’Assentiment
Inspiré par l’aromathérapie combinée avec la Médecine Traditionnelle Chinoise, ce massage énergétique a été créé par Josiane Laure, l’une des papesses du Bien-être en France et en Asie. Il se nomme « assentiment » car il est en accord, en adhésion avec l’énergie du corps.
La séance
En sous-vêtements, allongé sur une table de massage, vous recevez un soin qui dure une heure : basé sur les douze méridiens principaux, ces trajets d’énergie qui circule de haut en bas et de bas en haut. Et chaque méridien transporte une énergie qui va être redistribuée dans tous les organes. Avec l’aide d’un mélange d’huiles essentielles drainantes, le praticien va stimuler et masser des zones stratégiques en activant une bonne circulation énergétique, ce qui aide le processus d’élimination. Il commence par la colonne vertébrale, puis les jambes recto-verso, les pieds, le ventre, le haut du corps, la tête… En plein hiver : ce sont les organes des reins et de la vessie qui sont le plus concernés, par leur lien avec l’élément de l’Eau. Et symboliquement selon le principe chinois, l’hiver c’est le cycle de l’eau, du froid et du repos… A la clé : une vraie régénération en douceur et un « nettoyage » de l’organisme.
Pour qui ?
Pour ceux qui ont des problèmes articulaires, d’œdèmes, de rhumatismes, de cellulite, de maux digestifs. Idéal aussi pour ceux qui besoin de se « recentrer » quand ils se sentent stressés et comme envahis par mille pensées et préoccupations.
Où pratiquer ?
Dans une cinquantaine d’instituts Josiane Laure aux quatre coins de la France, sur www.josiane-laure.com

Photo Pixabay

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *