Bien-être

La belle cannelle, une épice qui réchauffe les corps

Avec elle, c’est le voyage gustatif assuré. Et plus encore ! Elle est digestive, amincissante, réchauffante, antalgique, antioxydante et bonne pour la circulation sauguine… Mais qu’elle est son secret ?
Son parfum pénétrant et son goût sucré exotique en font un grand classique de la gastronomie mondialisée, et des pâtisseries en particulier. A la base, la cannelle provient de l’écorce du cannelier, un arbre originaire du Sri Lanka (de la même famille que l’avocatier). Elle a enivré les Mille et Une Nuits de Schéhérazade et inspiré les grands médecins fondateurs comme Hippocrate. Aujourd’hui, d’autres références ont pris la relève dans leurs laboratoires de biologie moléculaire notamment : le Dr Richard Béliveau cite la cannelle dans son livre Les aliments contre le cancer – La prévention du cancer par l’alimentation (Le Livre de Poche).
Un médicament dans l’assiette
Cette très ancienne épice, utilisée depuis plusieurs millénaires par les médecines traditionnelles chinoises et indiennes, fait aujourd’hui l’objet d’études scientifiques pour ses vertus antioxydantes notamment. En effet, ses molécules actives sont les proanthocyanidines : des polyphénols complexes dotés d’un pouvoir antioxydant très puissant, capable de neutraliser l’effet des radicaux libres (sources de vieillissement de l’organisme). Et la cannelle semble être l’aliment qui en contient le plus, avec 8108 mg pour 100 gr (source : USDA Database for the Proanthocyanidin Content of Selected Foods). Néanmoins, on ne peut pas consommer cette épice comme on consommerait du raisin qui contient aussi les précieuses molécules (81 ml/100gr). Mais on peut la consommer avec parcimonie, en petite quantité chaque jour.
Alliée minceur contre l’addiction au sucre
Non seulement la cannelle est un régulateur du système digestif mais elle va aussi satisfaire les papilles qui sont en manque de sucre, du haut de son zéro calorie et de sa saveur douce. Il suffit de saupoudrer votre thé, votre tisane, votre café, votre jus de fruit pressé ou encore  votre pomme cuite faite maison ! Très utile aussi pour ceux qui ont tendance à grignoter du sucré quand ils se sentent fatigués, en cas de coup de pompe. De plus, elle stimule la circulation sanguine, utile pour combattre la cellulite.
Contre le diabète
Des études vont même beaucoup plus loin puisqu’il a été observé que la cannelle contenait des substances proches de l’insuline : efficaces pour combattre le diabète de type 2 (étude de Qin B, Nagasaki M). A suivre…
Son huile essentielle
Un vrai délice en aromathérapie car son parfum s’épanouit pleinement. Néanmoins, il faut l’utiliser avec précaution car elle est très dermocaustique (irritant pour la peau), qu’elle soit Cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) ou Cannelle de Ceylan (Cinnamomum verum). Il faut donc absolument la diluer avec une grande quantité d’huile végétale bio (1 goutte d’HE pour 20 gouttes d’HV). Et là, ses propriétés sont multiples : elle devient aphrodisiaque, amincissante (en massage localisé quotidien pendant 3 semaines, toujours diluée dans une huile végétale!), réchauffante, coupe-faim, anti-fatigue. C’est aussi un formidable antibactérien et antiviral qui lutte contre les infections gastro-intestinales, les bronchites et les grippes : 1 goutte dans 10 gouttes d’huile végétale de noisette ou une cuillerée de miel, 4 fois par jour (sur une courte période). Précautions d’emploi : interdit aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants de moins de 12 ans (attention aussi car elle est parfois allergisante).
Une bonne source de fer
Les femmes – qui ont besoin d’une plus grande quantité de fer que les hommes – apprécieront cette source toute douce qui s’avère essentielle à la synthèse de l’hémoglobine. Et cela se répercute sur le système immunitaire, la résistance à la fatigue et au stress. A noter que le fer des végétaux est mieux absorbé avec un aliment qui contient de la vitamine C. Donc, n’hésitez pas à saupoudrer une salade d’orange et de kiwi avec de la cannelle !
Une épice de l’hiver
La médecine traditionnelle chinoise la conseille aux personnes frileuses, en particulier à celles qui ont les pieds et les mains gelés. C’est aussi un remède en cas de troubles digestifs avec douleur et sensation de froid dans l’estomac ou l’abdomen. On peut la consommer en tisane (de la marque Yogi Tea par exemple, en boutique bio) deux ou trois fois par jour : excellent pendant les règles douloureuses ou dysménorrhée avec sensation de froid dans le petit bassin. Selon les principes de cette médecine ancestrale, la cannelle soulage également les douleurs rhumatismale (avec sensation de froid dans les genoux notamment).
A lire : Epices et Santé, Nathalie Giraud, édition Trédaniel pratique.
©Pixabay
Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *