Bien-être, Ma Beauté

Cosmos, le nouveau label de la beauté bio

L’actu – Trop de labels tue les labels. Pour faciliter la vie des consommateurs, la mention Cosmos Organic vient d’être lancée à l’initiative de cinq référentiels bio existants : Cosmebio (France), Ecocert (France), BDIH (Allemagne), Soil Association (Grande-Bretagne) et ICEA (Italie). Au-delà d’une simple question de communication, l’objectif était aussi d’harmoniser les différents cahiers des charges pour que les cosmétiques bio répondent tous aux mêmes exigences d’un pays à l’autre. Voilà qui est fait ! Ce nouveau référentiel né en Europe est entré en vigueur le 1er janvier 2017.

Ce qui bouge – Pas de changement concernant le logo : sur les emballages, la mention Cosmos Organic vient se glisser sous les labels bio existants. En matière de formulation, le cahier des charges sort renforcé en France. Désormais, seuls les cosmétiques répondant aux critères suivants peuvent en bénéficier :

  • 95 à 100% des ingrédients doivent être naturels.
  • 95 à 100% des ingrédients végétaux doivent être bio.
  • La formule peut contenir un maximum de 5% d’ingrédients approuvés dans une liste positive.
  • La teneur en ingrédients bio sur le total des ingrédients (eau non certifiable inclue) passe de 10 à 20 %.
  • Seuls les ingrédients biodégradables sont acceptés.

Combien de marques ? Les sociétés adhérentes et/ou certifiées par les membres fondateurs de Cosmos représentent plus de 2 000 marques distribuées dans plus de 50 pays et produisant plus de 45 000 produits. Soit 85% des cosmétiques certifiés bio dans le monde. Reste à savoir si toutes décideront de passer à l’ère Cosmos : pas évident, étant donné les modifications que cela suppose en termes de formulation et de packaging. Pour le moment, le référentiel est opérationnel en France, en Italie, en Allemagne et en Grande-Bretagne. Il a aussi été adopté en Turquie, en Australie et en Corée.

On regrette – Le maintien des labels locaux sur les packagings, qui complique la lecture. Mais aussi l’absence de Natrue et de Nature & Progrès, deux autres acteurs de référence en Europe qui ont décidé de ne pas rejoindre Cosmos. A quand, enfin, un seul et unique label européen pour les cosmétiques bio… ?

Anne Autret
Mes activités : fondatrice du site d’information BtoB L’Actu Spa & Bien-Etre, piges, conseil éditorial, conception-rédaction, communication. Mes domaines de prédilection : bien-être, beauté, tendances consommation. Mes pratiques de bien-être : spinal network analysis chez ma chiro préférée Sandrine Perrot, séances d'ostéo avec Magic Valentin Cohas, Pilates, running, badminton, massages bien-être, thalasso, balades au bord de la mer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *