Bien-être, Ma Beauté

La datte, c’est bon aussi dans nos salles de bain

On la consomme fraîche ou sèche sur nos tables, notamment au moment des fêtes de fin d’année. Mais pas seulement ! La datte est particulièrement riche en glucides, en fibres insolubles et en anti-oxydants. Ce petit fruit est également source de protéines, de minéraux (potassium, magnésium, phosphore, calcium), de vitamines (C, E, B2, B3, A1…). Selon sa variété, son noyau peut donner une huile riche en actifs hydratants et nourrissants, convoitée par l’industrie cosmétique. Autant de bonnes raisons qui ont poussé certaines marques à s’y intéresser ! La datte ? Une alliée de choix pour nourrir et désaltérer peau et cheveux après un été chaud, chaud, chaud… Un, deux, trois : faites votre choix !

Pépite de la Palmeraie L’Odaïtès

L’histoire – La datte est au cœur de cette très jolie griffe aux ingrédients naturels (plus de 97%) lancée par trois sœurs. La première est chimiste, la deuxième pharmacienne, la troisième issue de la finance et du marketing. Leur philosophie ? «Retravailler les formules d’apothicaire en sélectionnant les ingrédients et en préservant toute la noblesse de la substance pour plus d’efficacité», résume Nabila Chemillier-El Hedda, la business woman du trio. Chez L’Odaïtès, c’est le fruit du palmier dattier qui est utilisé pour sa richesse en acides aminés (c’est bon pour l’hydratation), en polysaccharides, en oligo-éléments réparateurs, en polyphénols protecteurs (trois plus que dans le raisin). Cette spécialiste du soin visage en extrait sa pulpe à froid, afin de respecter ses propriétés. Elle se sert aussi de la poudre de noyau, bourrée de polyphénols et actif phare de la Pépite de la Palmeraie.

On craque pour ce nouvel exfoliant à la texture mielleuse et au parfum incroyable de café et de néroli. Comme tous les produits L’Odaïtès, sa formule est exempte d’ingrédient controversé. Outre la poudre de noyau de datte aux effets anti-oxydants, elle se compose de micro-particules de noyaux pour exfolier, de jus frais d’Aloe Vera pour hydrater et de miel pour apaiser. Un soin addictif qui gomme en douceur, révèle l’éclat et prépare le visage à recevoir le Masque Lumière, l’Elixir Bonheur (82% d’actifs !), la Crème Sensationnelle anti-âge…  Vous l’avez compris : un vrai coup de coeur !

Combien et où ? 44 € environ le pot en verre de 40 ml ; dans les pharmacies, les parfumeries de niche, les concept-stores, certains day spas et sur le site lodaites.com

Soin de nuit Sublime Jeunesse Centifolia

L’histoire – C’est en 2013 que la marque bio basée dans les Deux-Sèvres a lancé sa ligne de soins visage pour les peaux matures. Son fil rouge ? L’extrait huileux issu de la graine de datte de palmier, aux propriétés anti-âge, antioxydantes et protectrices. Un actif breveté, sorti du Laboratoire familial. L’ensemble de la gamme (6 références au total) a été revisitée côté packagings et affiche désormais un look plus chic. Mais la composition des produits n’a pas bougé : on ne change pas une formule qui gagne…

On aime la texture fondante du Soin global anti-âge Sublime Jeunesse qui nourrit et répare le visage pendant la nuit. Testé et validé par BienFaits pour nous ! En plus de l’extrait de datte, cette crème fluide au parfum délicatement fruité contient des céramides de pépins de framboise (riches en Oméga 6 et 3), un extrait d’Undaria Pinnatifida antirides, de l’huile de graines de Baobab bio adoucissante, du beurre d’Abricot bio nourrissant et régénérant, un extrait de graines de lin anti-relâchement… Rien que des ingrédients naturels (99%) et bio (20,40%). Certifié Cosmebio.

Combien et où ? 25,20 € seulement le flacon airless 50 ml : un excellent rapport qualité-prix ! En vente dans les magasins bio et sur centifoliabio.fr

Shampooing au dattier du désert Klorane

L’histoire – Les Laboratoires Klorane ont été parmi les tout premiers à s’intéresser à la datte pour l’utiliser dans les soins capillaires. C’est dans le dattier du désert (un épineux aux faux-airs d’olivier) qu’ils ont puisé, il y a six ans déjà, le pouvoir nutritif et réparateur d’un extrait d’amande (ou noyau), riche en protéines et en acides gras. Actif breveté, formules biodégradables, emballages allégés, filière plante équitable : ainsi est née cette gamme de quatre produits entièrement éco-conçue. L’emblème d’une démarche responsable : afin de lutter contre la désertification au Sahel, L’Institut Klorane participe depuis plusieurs années au projet de la Grande Muraille Verte en Afrique, longue de plus de 7 000 km entre Dakar et Djibouti, en plantant des dattiers du désert au nord du Sénégal.

On adopte le shampooing au dattier du désert pour nourrir et réparer les cheveux secs, cassants, abimés. En plus de l’extrait de datte nourrissant, anti-casse et protecteur, sa formule renferme un hydrolisat de protéines de blé qui renforce et restructure la fibre. Les cheveux crépus, frisés et défrisés, difficiles à coiffer, préfèreront la gamme Klorane à l’huile d’Abyssinie.

Combien et où ? 6,60 € environ le flacon 200 ml, 11 € les 400 ml. En pharmacies, parapharmacies et sur internet.

Anne Autret
Mes activités : fondatrice du site d’information BtoB L’Actu Spa & Bien-Etre, piges, conseil éditorial, conception-rédaction, communication. Mes domaines de prédilection : bien-être, beauté, tendances consommation. Mes pratiques de bien-être : spinal network analysis chez ma chiro préférée Sandrine Perrot, séances d'ostéo avec Magic Valentin Cohas, Pilates, running, badminton, massages bien-être, thalasso, balades au bord de la mer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *