Bien-être

Des astuces naturelles pour booster votre vitalité…

Fatigue, stress, manque de repos, émotions en excès, mental en surchauffe… de nombreux facteurs peuvent fragiliser votre force et votre système immunitaire. Voici des idées, des aliments et des plantes pour vous renforcer : à combiner avec une bonne hygiène de vie et un esprit positif !

Profiter de la lumière du soleil
Une des branches de la naturopathie – l’actinologie – enseigne les vertus de la lumière naturelle, notamment à travers les yeux. Les résultats sont multiples : la peau est renforcée et l’organisme est déstressé ! En effet, l’information de la lumière et de l’intensité du soleil passe par la rétine. La naturopathe Sandrine Frappier nous explique : « ce sont les yeux qui informent le cerveau que le soleil est bien là. Cela signifie que l’organisme peut secréter de la mélanine, l’hormone qui aide la peau notamment à bien réagir face au soleil et à bronzer sans faire de dégâts (sans trop de coups de soleil). Si on protège sans cesse les yeux avec des lunettes, l’information ne peut pas passer et la photosensibilité est plus grande, c’est physiologique. Ainsi, on conseille d’enlever les lunettes vingt minutes par jour quand il fait beau, pour stimuler la peau mais aussi la rétine ». Mais attention, il ne s’agit pas de fixer le soleil car la rétine est fragile. Si on a les yeux sensibles, on peut commencer petit à petit, même en fermant les yeux ; l’énergie solaire passera à travers les paupières. Résultat : la chaleur apaise les muscles oculaires trop contractés, ce qui détendra les yeux. De plus, la lumière stimule l’hypophyse, glande endocrine qui secrète de nombreuses hormones comme les endorphines contre le stress.

La respiration consciente, si facile à faire !
On ne pense pas forcément à respirer pour booster sa vitalité ! Et pourtant, faire des exercices de respiration en conscience permet d’optimiser son énergie mais aussi de garantir un meilleur équilibre global (physique et psychique). En effet, respirer en maintenant le dos droit et en prenant conscience de son inspiration et de son expiration, c’est déjà un pas vers un système nerveux plus calme : à faire plusieurs fois dans la journée. Plusieurs pratiques corporelles invitent à utiliser sa respiration en conscience : le yoga, la méditation, le Qi gong, le Tai chi chuan pour ne citer qu’eux. D’autre part, il est également important de bien aérer les pièces au moins deux fois par jour pour renouveler l’air. Autre activité salutaire, les balades en forêt permettent de réduire le stress : des études scientifiques japonaises ont montré qu’il suffisait d’une immersion forestière de 40 minutes. Dans le même esprit : le souffle et la bâillement détendent le corps et le mental… Tout est bon pour stopper le brouhaha du mental 🙂

Les fruits de saison, de l’énergie instantanée
Ils sont nombreux à être de délicieuses sources de vitamine C (entre 40 et 50 mg pour 100 g), la plus célèbre des vitamines antioxydantes. En plus, elle lutte contre diverses pollutions et aide le corps à éliminer les toxiques. Le zeste du citron est particulièrement riche en vitamine C : donc n’hésitez pas à râper la peau sur vos jus de fruits, vos salades et vos desserts, à condition bien sûr que les fruits soient bio ! Les fraises sont reminéralisantes, rafraîchissantes et toniques. Les cerises sont fortifiantes et pourvues de l’excellente provitamine A, un antioxydant contre le vieillissement cellulaire. La papaye possède 65 mg de vitamine C pour 100 g. Les bananes – mûres, donc parfaitement digestes – sont une bonne source de magnésium, contre le stress et la fatigue. Et tous les autres : les melons, les pêches, les pastèques…

Des légumes de saison vitaminés
Betterave, asperge, brocoli, concombre, choux…  ils sont gorgés de vitamine C et de minéraux. Si vous digérez mal certains végétaux comme les choux, consommez-les en jus (faits maison, avec un extracteur ou en bouteilles dans des smoothies). Ils contiennent tous des antioxydants, des molécules phytochimiques puissantes et plusieurs vitamines. Les choux sont riches en vitamine B6, impliquée dans le bon fonctionnement du système immunitaire et des neurotransmetteurs, ce qui est bénéfique pour l’influx nerveux.

Les protéines fortifiantes
Qu’elles soient d’origine animale (poisson, viande, œuf) ou végétale (céréales complètes, lentilles, légumes secs, soja, oléagineux, algues), les protéines sont un moteur indispensable pour toutes les cellules du corps. De plus, elles contiennent tous du zinc. Et cet oligo-élément est très important pour le système immunitaire, notamment pour la production de globules blancs (liés aux anticorps). De plus, on trouve du fer dans les viandes mais aussi dans les lentilles, les poissons, les fruits de mer et les œufs : un élément très important pour résister à la fatigue et au stress. Quand on choisit l’alimentation végétale, il faut bien sûr s’assurer de consommer régulièrement tous les acides aminés essentiels : en associant les légumineuses avec les céréales dans le même repas ou dans la même journée.

Un produit de la ruche : le pollen tonifiant
Les petits grains jaunes contiennent tous les acides aminés indispensables, quasiment toutes les vitamines, les 28 minéraux présents dans le corps, tous les enzymes connus et en prime des substances antibiotiques. C’est dire l’intérêt de faire une cure d’un ou deux mois ! De plus, le pollen – délicieux au goût – est tonifiant pour le système nerveux (contre le stress), pour les muscles, pour les capacités intellectuelles, et il régule aussi le système digestif et le métabolisme du foie. Mais ce n’est pas tout : il améliore la qualité de la peau (eczéma, acné, peau sèche), des cheveux (chute) et des ongles (cassants). Bref, il est urgent de vous en procurer : en boutiques bio, il existe d’excellents pollens de fleurs ou de châtaignier, qui freine l’enchaînement du stress. Contrairement au pollen pur qui peut engendrer des allergies dans la nature, celui-là – après transformation dans les alvéoles de la ruche – n’est pas allergisant (sauf exception). Dans l’assiette et dans les smoothies, il donne son petit goût miellé !

Des plantes adaptogènes
Uniquement pour adultes (à partir de 18 ans), la racine de Ginseng est particulièrement recommandée en cas de fatigue persistante et d’infections chroniques. C’est ce qu’on appelle une plante adaptogène : le Ginseng aide l’organisme à résister au stress (moral ou physique, ou les deux).  L’Organisation mondiale de la santé (OMS) la recommande aux personnes convalescentes et contre l’épuisement : la dose quotidienne conseillée est de 0,5 à 2 g de racines séchées (en compléments alimentaires), et à prendre le matin pour éviter d’éventuelles insomnies. On peut faire des cures d’un mois, à renouveler plusieurs fois dans l’année (interdit aux enfants et aux femmes enceintes). Demandez à votre médecin en cas d’hypertension artérielle et de diabète. Une autre plante est particulièrement intéressante en cas de stress et de fatigue chronique : la Rhodiole (en complément alimentaire).

A lire : Les 7 clés pour vivre heureux et en bonne santé.
Les auteures, Catherine Malpas et Cécile Guerrier, présentent leur méthode Body&Mind en 7 clés essentielles : pour reprendre les commandes de votre cerveau et de votre corps (19,90 euros, 282 pages, Editions de La Martinière, 2019).

Crédit photo Pixabay

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *