Bien-être, Ma santé

Pourquoi il faut bichonner ses oreilles…

Notre environnement sonore peut devenir un vrai plaisir mais aussi une vraie pollution ! Reliées à notre cerveau qui est le grand traducteur des sons, nos oreilles jouent un rôle majeur en tant que réceptionnistes… Outre les cinq millions de Français qui sont touchés par les troubles de l’audition, huit millions souffrent d’acouphènes (bourdonnement, sifflement), ce qui impacte sur la santé globale avec des insomnies et de l’anxiété (source : ameli.fr). Mais ce n’est pas tout…

L’audition, un sens relié
30 000 récepteurs corporels servent la cause de notre mémoire auditive : autant de raisons pour bien capter les sons, les voix, les chansons…et les mémoriser. Ces repères nous aident aussi à apprendre tout le long de notre vie, que ce soit une langue étrangère, un texte ou un nouveau métier ! Une astuce pour mieux mémoriser : enregistrez-vous et lisez à haute voix.
Participez à la grande Semaine du Son !
Du 20 janvier au 4 février, l’association La Semaine du Son organise dans toute la France des évènements exceptionnels, avec Jean-Michel Jarre comme parrain, et la participation de Costa-Gavras et Maxime Le Forestier, notamment, pour cette 15ème édition.
Des concerts, des soirées thématiques, des rencontres avec des scientifiques et des artistes comme Didier Lockwood... Tout tournera autour de la question du monde sonore, de son impact en tant qu’élément d’équilibre personnel et fondamental. Il est notre relation aux autres et au monde dans toutes ses dimensions environnementale, sociétale, médicale, économique, industrielle et culturelle. Le son est une porte d’entrée au monde, autant qu’elle soit belle et harmonieuse ! Pendant cette semaine du son, on pourra choisir sa journée ou sa soirée sonore en fonction de cinq thématiques : la  santé,  l’environnement  sonore,  les  techniques d’enregistrement et de diffusion sonore, la relation image et son ainsi que l’expression musicale et sonore.
Rendez-vous à Paris, dans l’Essonne, les Hauts-de-Seine mais aussi à Grenoble, à Vaulx-en-Velin, à Roussillon, à Chalon-sur-Saône, à Langeais, à Strasbourg, à Roubaix, à Lille…
-Inscription sur le site : www.lasemaineduson.org.
Tests auditifs gratuits !
Pour une démocratisation des soutiens auditifs (l’appareillage reste encore trop cher), des tests gratuits sont proposés car seulement 34% des malentendants (tous les âges confondus) sont appareillés. Pourtant, plus le patient est appareillé tôt, moins le déclin cognitif risque de s’accentuer et plus le repli sur soi peut être évité.
Pendant cette Semaine du Son qui se déroule du 20 janvier au 4 février :
Signia – Solutions Auditives Siemens met à disposition des bornes de tests auditifs gratuits dans différents lieux stratégiques parisiens et d’Ile de France :
– Axe Pleyel 4 : B104, 32 boulevard Ornano, 93200 Saint-Denis
– Médiathèque Musicale de Paris : Forum des Halles, 8 porte Saint-Eustache, 75001 Paris
– ECE Paris – Ecole d’ingénieurs : 37 quai de Grenelle, 75725 Paris
Via une appli :
Signia propose de réaliser un test auditif gratuit via son application Test Auditif de Signia, disponible sur iPhone, ou directement via son site internet à l’adresse : https://www.signia-audition.fr/hearing-test/#/. Créé par des experts en audiologie, ce test permet de dépister une éventuelle déficience auditive en évaluant la compréhension de la parole dans le bruit. En effet, il est prouvé que les personnes présentant une déficience auditive ont plus de difficultés à comprendre la parole dans les environnements bruyants, tels que les restaurants ou les stations de métro.
Plus d’infos :
www.signia-audition.fr
Un casque pour apprivoiser le son de votre voix
Si vous faites partie des nombreuses personnes qui n’aiment pas entendre le son de leur voix, je vous conseille fortement de vous munir de ce casque Forbrain (photo) : il a été conçu par l’institut du langage et de la communication Tomatis, pour tous les âges. Partant du principe que l’organe de l’oreille est un domaine sensoriel trop souvent négligé, les spécialistes du son ont créé ici un petit bijou de technologie pour stimuler le son, la voix et le cerveau en même temps !
Il suffit de mettre le casque sur la tête et de dire un texte de votre choix dans le micro pendant dix minutes les premiers jours, jusqu’à 30 minutes les semaines suivantes. Et pas plus d’une demi-heure dans la journée. La cure de casque peut durer un mois à six semaines, renouvelables bien sûr dans l’année. Transportable dans son petit boitier, l’outil peut permettre aussi de renforcer un travail effectué avec un orthophoniste, un psychologue, un coach vocal ou un professionnel du langage. Les enfants l’utilisent pendant 10 à 20 minutes par jour, les étudiants de 20 à 30 minutes, comme les adultes.
Où trouver le casque Forbrain ? Sur le site https://fr.forbrain.com/commandez/formulaire-de-commande.
Combien ça coûte ? 279 € boitier et livret pédagogique inclus, 2 ans de garantie, livraison entre 3 à 5 jours.
©pixabay, semaine du son, signia, forbrain
Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *