Bien-être, Ma santé

Des huiles essentielles dans votre thé ?

La boisson la plus populaire au monde se marie très bien avec les huiles essentielles ou encore avec les bourgeons de plantes, utilisés en gemmothérapie.  Ces synergies se transforment ainsi en super boissons pleines de ressources !

La nature est remplie de médicaments naturels et le thé est une bonne base pour faire des mélanges. Déjà, à lui seul, c’est une mine de polyphénols antioxydants capables de lutter contre les toxiques, les agressions chimiques et le vieillissement des cellules. Et toutes ces capacités sont logées dans les feuilles récoltées à partir du théier Camelia Sinensis. D’un point de vue moléculaire, il contient des substances qui viennent se loger sur nos propres hormones en les imitant. Ainsi, la caféine contenue dans le thé est à la base de la production de l’adrénaline, une hormone stimulante. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est utilisé comme arme anti-fatigue en phytothérapie. Voici quelques associations bien ciblées qui vous étonneront…

Pour réveiller l’énergie : thé noir + huile essentielle de menthe poivrée
Le thé noir est celui qui contient le plus de théine, parfait pour stimuler le système nerveux, ainsi que la capacité de concentration et de vigilance. L’huile essentielle de menthe poivrée possède des vertus à n’en plus finir : antifatigue, antidéprime, détox et protectrice contre les virus (à ne pas confondre avec les autres menthes en huile essentielle, interdites par voie orale).
Mode d’emploi (pour adultes): infuser 1 cuillère à café de thé noir bio pendant 5 minutes dans une grande tasse, puis ajoutez 1 seule goutte d’huile essentielle de menthe poivrée bio mélangée à du sirop d’agave ou du miel bio. Pas plus de 3 tasses par jour. Pour les huiles essentielles : ne jamais les consommer pures, sans mélange préalable (miel, ou huile en cuisine), et pas plus d’une goutte par personne en raison de leur puissance (50 fois plus que la plante). Demandez conseil à votre médecin en cas de consommation de médicaments.

Pour mieux dormir : thé Oolong + bourgeons de tilleul.
Ce thé chinois semi-fermenté contient très peu de théine mais une bonne dose de théanine, un acide aminé relaxant. Ce qui fait bon ménage avec le bourgeon de tilleul, très prisé en gemmothérapie (branche de la phytothérapie axée sur les bourgeons de plantes) pour son effet sédatif. Et oui, ses principes actifs riches en sève et en tissus embryonnaires sont d’une grande d’efficacité contre les troubles du sommeil des enfants, des femmes enceintes et des adultes, et comme aide au sevrage des somnifères.
Mode d’emploi : le soir, infuser 1 cuillère à café ou un sachet de thé Oolong pendant 7 minutes, puis ajouter 15 gouttes d’extraits de bourgeons (de type Vitaflor vendu en pharmacie), pendant une cure de 15 jours. Pour un enfant, compter 1 goutte pour 10 kg.

Pour aider à mincir : thé Hao Ling + thé Sou Tsian + bourgeons de bouleau.
Le thé Hao Ling, un grand cru chinois qui dissout les graisses et équilibre le cholestérol, s’associe parfaitement au Sou Tsian, un thé semi-fermenté chasseur de toxines et de rétention d’eau responsable de la cellulite (démontré dans une étude japonaise). Les bourgeons de bouleau accentuent l’effet détox avec le drainage et l’élimination des déchets.
Mode d’emploi : infuser les 2 thés pendant 10 minutes, puis ajouter 15 gouttes d’extrait de bourgeons de bouleau (type Vitaflor), 1 fois par jour. Faire des cures de 15 jours, en faisant des arrêts pour laisser reposer le système d’élimination.

Pour stimuler la mémoire : thé vert + Ginko Biloba + huile essentielle de vanille
Avec ses 30 à 40% de polyphénols parfaitement solubles dans l’eau chaude, le thé vert a montré ses propriétés cognitives, notamment pour contrer le vieillissement du cerveau. Il se combine très bien avec le Ginkgo biloba, un arbre asiatique aux feuilles remplies d’antioxydants, et dont les vertus sur les troubles cérébraux légers (tel les problèmes de mémoire) sont reconnues par l’Organisation mondiale de la santé. Quant à l’huile essentielle de vanille, elle équilibre le système nerveux, tout en opérant sur la mémoire et la concentration.
Mode d’emploi : infuser 1 cuillère à soupe de feuilles fraîches ou séchées de Ginko Biloba, avec quelques feuilles de thé vert bio pendant 10 minutes dans une grande tasse, puis ajouter 1 goutte d’huile essentielle de vanille bio dans une petite cuillère de sirop d’agave ou de miel bio. Boire 2 tasses par jour en faisant des cures de 15 jours.

Les bonnes adresses…
Les marques bio comme Yogi Tea, Guayapi Tropical, Les Thés de la Pagode et Les Jardins de Gaïa proposent des boissons délicieuses, de qualité et pleines de vertus, basées sur des mélanges de thés, d’épices et d’autres plantes actives comme le Guarana et l’Hibiscus (en vente en boutiques bio et sur leur site Internet dédié).

 

©pixabay

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *