Bien-être, Ma Beauté, Ma santé

Les hydrolats, une douceur pour le corps…

Cyprès, camomille, cannelle, fleurs d’oranger, eucalyptus… ces végétaux produisent des eaux spéciales après distillation. Découvrez-les, leur douceur et leur efficacité vous étonneront !

Tombés dans les oubliettes depuis le 18ème siècle à cause du succès des huiles essentielles, les hydrolats aromatiques reprennent du service, boostés par l’engouement pour les produits bio et les soins naturels. On les fabrique dans un alambic, comme ses cousines de l’aromathérapie, mais ils n’ont pas la même densité : c’est la partie aqueuse des plantes qui est récoltée, avec une composition biochimique contenant des substances actives, dont 0,01% à 1% maxi d’huiles essentielles, ce qui confère aux hydrolats une activité thérapeutique à utiliser de différentes façons. On vous dit tout…


Diversité des végétaux, diversité des hydrolats
L’hydrolat le plus connu est l’eau de rose dans les cosmétiques. Mais il en existe bien d’autres : on compte aujourd’hui une cinquantaine d’hydrolats, contre plus de deux cent dans le passé. Très prisés en cuisine pour leurs arômes délicats et puissants, le cassis, le citron, le romarin, le basilic et le thym vous transforment une recette. Leur utilisation est ultra simple et sans toxicité, ce qui en font des produits adaptés aux femmes enceintes et aux enfants. Pour une meilleure efficacité, c’est un peu comme les tisanes, il faut les utiliser plusieurs jours d’affilée le temps que l’organisme s’habitue. Ils sont prescrits par des aromathérapeutes, des phytothérapeutes et on les trouve dans les pharmacies, les parapharmacies et les boutiques bio.

Des stimulants anti-fatigue
Le matin pour partir du bon pied, penchez-vous sur l’hydrolat de menthe poivrée qui contient des alcools tonifiants pour l’organisme, stimulant en même temps la sphère hépatique. La Cannelle de Ceylan est aussi anti-fatigue, grâce à ses écorces à la saveur épicée, chaude et légèrement sucrée. Ses substances actives luttent aussi contre les infections intestinales et l’asthénie. Si la fatigue est due à une pathologie respiratoire ou broncho-pulmonaire, choisissez le Pin Sylvestre avec ses phénols anti-infectieux. Le Laurier Noble stimule également le système immunitaire, tout comme le système nerveux. Quant à l’hydrolat d’Helichryse italienne (l’Immortelle bien connue en Corse), il stimule le pancréas et la vésicule biliaire, évacuant ainsi les toxines.
Par voie orale : 2 cuillères à café dans un verre d’eau 1 fois par jour le matin, en cure de 2 à 4 semaines.

Des soins de peau
De nombreux hydrolats servent en dermatologie en se transformant en lotion. Pour les peaux sèches, on a le choix entre la subtile rose de Damas (contre les rougeurs également), la lavande vraie (traitant la couperose) et la camomille noble (adaptée à l’eczéma et toutes formes d’irritations). Pour les peaux grasses, les arômes sont plus puissants avec la Sarriette des montagnes, le Genévrier ou encore l’Eucalyptus globulus. Les peaux à problèmes (acné) se tourneront plutôt vers la Sauge officinale (également anti-rides) ou l’Achillée millefeuille. Pour calmer les coups de soleil, pensez à la menthe poivrée, qui apaise aussi le feu du rasage.
En cosmétique : utiliser l’hydrolat pur comme un tonique pour le visage, en le vaporisant (vaporisateur à rajouter sur la bouteille en vente sur le site www.aroma-zone.com) ou sur un coton démaquillant. Pour les eczémas et les peaux irritées, ajouter 50 ml dans le bain (2 verres environ), et par voie locale, appliquez des compresses sur la peau abimée.

Des aides digestives
Le Basilic Tropical et sa saveur typique du basilic fraichement ciselé est souverain pour soulager les troubles digestifs, qu’ils soient d’origine hépato-biliaires (foie et vésicule) et d’origine nerveuse avec nausées, coliques, vomissements. Il apaise en même temps les systèmes digestif et nerveux, ce qui réduit le stress et les états de fatigue. Même capacité chez le Romarin à verbénone. La Verveine citronnée est en plus anti-spasmes et drainante.
Par voie orale : 2 cuillère à café dans un verre d’eau 1 fois par jour, à boire après un repas, pendant une cure de 20 à 40 jours. Vu son goût, on est tenté de l’ajouter en cuisine mais pour préserver son activité thérapeutique et aromatique, ajoutez l’hydrolat hors du feu dans le plat ou la sauce.


De bons calmants
Les fleurs d’oranger (Néroli) n’ont pas leur pareil pour calmer les enfants au moment du coucher. Leurs composés azotés hydrosolubles sont source d’apaisement pour le système nerveux. Les adultes en bénéficient aussi en cas de fatigue chronique, de dépression légère et de trac récurrent. L’hydrolat de Millepertuis, tout comme la Camomille Noble et la Rose de Damas, sont de bons alliés pour retrouver le calme, un meilleur sommeil et l’optimisme. Contre les bouffées de chaleur, tournez-vous vers la sauge officinale.
Par voie orale : 2 cuillères à café dans un verre d’eau 1 fois par jour, le matin à jeun ou pendant la journée en cas de stress. Le soir, une demi cuillère pour les enfants. Pour une cure de 20 à 40 jours, on peut aussi mélanger 1 cuillère à soupe dans 1 litre d’eau plate à boire pendant la journée.

Contre les pathologies ORL
En cas de laryngites, pharyngites et angines, deux hydrolats sont indiqués en gargarisme pour leur effet antiseptique : le Thym à thymol et la Sariette des Montagnes, dotés de deux arômes puissants qui ne manqueront pas de vous réveiller en même temps ! Pour les sinusites et les rhinites, on peut aussi se tourner vers l’Eucalyptus globulus ou le Pin Sylvestre, pour un effet décongestionnant.
En gargarisme et par voie orale : diluez 2 cuillère à café dans un verre d’eau 1 fois par jour.

Des aides-minceur
Certaines molécules actives ont des vertus drainantes que l’on retrouve dans le Cyprès et ses rameaux frais dotés d’une saveur boisée et rafraîchissante, très utile en cas de jambes lourdes. Pour combattre l’ennemi cellulite, l’Achillée millefeuille et le Genévrier chassent en même temps la rétention d’eau. En complément, on renforce l’effet avec des massages de Cèdre de l’Atlas anti-cellulite (pure en friction avec un gant de crin, ou mélangé dans une crème pour le corps). Sans oublier bien sûr l’activité physique !
Par voie orale : faire une cure de 3 ou 4 semaines en buvant 2 cuillères à café dans un verre d’eau, une fois par jour.

Spécial sportifs et problèmes articulaires
En cas de courbatures ou de rhumatismes, dégustez le délicieux hydrolat de cassis trois fois par jour. Le Genévrier à la note poivrée et boisé assouplit en cas de raideurs des articulations, tout comme le Laurier noble. Contre les crampes musculaires, prenez plutôt du Basilic Tropical, ou de la Lavande vraie qui s’avère aussi efficace pour traiter l’arthrose et l’arthrite.
Par voie orale et voie locale : 2 cuillères à café dans un verre d’eau pour le cassis. Le genèvrier et la lavande vraie s’utilisent en massage, en friction ou sur des compresses. Pour un effet calmant rapide, prendre un bain de lavande (2 verres dilués dans le bain).

En bain de bouche
Le bon goût des feuilles de laurier noble et leur puissante saveur épicée et rafraîchissante dévoile de nombreuses vertus pour nettoyer la bouche : il est antalgique, anti-inflammatoire et anti-infectieux (efficace contre les candidoses). On le prescrit après les chimiothérapies, pour prévenir l’émergence de champignons.
Par voie locale : diluez 2 cuillères à café dans un verre d’eau 1 fois par jour.

Où trouver des hydrolats ?
En boutiques bio, chez Aroma-zone (photo) qui propose une très grande collection d’hydrolats bio (www.aroma-zone.com).

Soyez exigeant avec la qualité
– Les labels AB, Ecocert, Cosmos Organic et Nature & Progrès garantissent l’usage de plantes bio sans pesticides.
– Les produits doivent être purs, sans conservateur et sans préparation pasteurisée, ni UHT. Pour les enfants et les femmes enceintes, ils ne doivent pas contenir d’alcool, comme c’est le cas pour tous les vrais hydrolats.
– Choisissez de préférence les productions artisanales qui utilisent des températures basses (moins de 100°C) pour respecter les précieuses mais fragiles molécules de la plante.
– A conserver au réfrigérateur pas plus de 6 mois après ouverture.

Quel prix ?
Très doux : à partir de 2,90 euros, 100 ml, l’hydrolat de Verveine bio, aroma-zone.com

A lire : Traité d’aromathérapie scientifique et médicale, monographies d’huiles essentielles, d’huiles végétales et d’hydrolats aromatiques, de Michel Faucon (Edition Sang de la Terre).

©pixabay, aromazone.

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *