Dans mon assiette, Food

J’ai fait une boulette… pomme de terre-épinard !

En version micro pour l’apéro ou macro en plat unique, accompagnées d’une belle salade de cresson ou d’endives, voici des boulettes gourmandes à customiser avec ce que l’on veut ! On y pense aussi quand on a des restes dans le frigo…

Mes Boulettes de pommes de terre et épinards frais

Préparation 10 à 20 min, Cuisson 20 à 30 min

Il me faut,

Pour 4 personnes
400 g pommes de terre pour cuisson vapeur
400 g d’épinard frais
300 g de veau haché
150 g de mozzarella
1 échalote
Quelques feuilles de basilic,
4 cuillères à soupe d’huile d’olive

Pour la panure 
8 c à s de Farine
2 blancs d’œufs
8 c à s de chapelure

Allez, je me lance !

Peler et laver les pommes de terre. Les faire cuire à  l’eau salée environ 20 min (départ à l’eau froide).
Pendant ce temps, éplucher et émincer les échalotes. Laver, sécher et hacher le persil.
Egoutter les pommes de terre et les laisser refroidir avant de les écraser à la fourchette.
Eplucher les feuilles d’épinard (ôter la queue et si besoin la nervure centrale), les laver (au besoin dans deux eaux successives), les sécher et les ciseler. Dans une casserole, les faire revenir avec une cuillerée à soupe d’huile d’olive et quelques feuilles de basilic.
Dans un saladier, mélanger les pommes de terre écrasées et les épinards avec l’échalote émincée, le veau haché, la mozzarella taillée en tous petits dés (ou râpée avec un râpe à gros trous) et le basilic. Saler et poivrer.
Façonner des boulettes puis les panner en les roulant successivement dans la farine, le blanc d’œuf puis la chapelure.
Dans une poêle ou une sauteuse, les faire dorer à l’huile d’olive (en remuant régulièrement pour qu’elles dorent uniformément) puis les déposer sur du papier absorbant (pour enlever un éventuel surplus d’huile).
A savourer !

Préparer des épinards ? Facile !
Pour conserver la partie la plus tendre des épinards, équeutez-les puis enlevez les côtes : pliez chaque feuille en deux et tirez délicatement sur la nervure centrale. Vous pouvez dispenser les plus jeunes feuilles de cette manipulation…
-Rincez sous un filet d’eau : ne noyez pas des feuilles subtilement croquantes en les trempant dans une bassine !
-Ne cuisez pas systématiquement l’épinard ! Les très jeunes pousses sont délicieuses en salade.

©UE/Interfel/CNIPT/Amélie Roche

VITE, D’AUTRES RECETTES GOURMANDES, ICI !

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *