Dans mon assiette, Food

Avec mes churros au chorizo, j’ai la patate !

Pour changer des incontournables frites, voici une recette qui ravira petits et grands… gourmands ! Et pour être incollable sur la patate, on vous dit tout avec nos astuces !

La recette
Temps de préparation : 15 min, facile.
Temps de cuisson: 30 min
Pour 4 personnes

Il me faut :
400 g de pommes de terre pour purée
6 tranches de chorizo espagnol
125 g de mozzarella
Quelques feuilles de menthe
70 g de farine
2 œufs
Huile de friture 


Allez, je me lance !

  1. Eplucher et laver les pommes de terre. Les plonger dans une casserole d’eau salée et laisser cuire pendant 20 à 25 min après ébullition.
  2. Egoutter et écraser les pommes de terre à la fourchette dans un saladier.
  3. Tailler le chorizo et la mozzarella en tout petits morceaux. Rincer et émincer très finement les feuilles de menthe. Puis, ajouter le chorizo, la mozzarella et la menthe à l’écrasé de pommes de terre et bien mélanger.
  4. Dans une casserole, faire chauffer 10 cl d’eau avec 1 cuillère à soupe d’huile et porter à ébullition. Ajouter la farine en pluie et remuer sans cesse à la spatule.
  5. Hors du feu, incorporer un à un les œufs et mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène. Verser cette pâte dans l’écrasé de pomme de terre.
  6. Mélanger et remplir une poche à pâtisserie munie d’une douille cannelée (ou remplir votre machine à churros et réaliser des churros).
  7. Dans une poêle, faire chauffer l’huile à 180°C. Plonger les churros dans l’huile 4 à 5 min jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés en les retournant à mi-cuisson. Les égoutter et les placer sur un papier absorbant. A déguster sans plus attendre !

Je veux tout savoir sur la pomme de terre!

Les pommes de terre aiment…
—L’obscurité. Nées sous la terre, elles sont sensibles à la lumière du jour, qui leur fait prendre, au fil du temps, une teinte verte et un goût amer
—Le frais. Il permet d’éviter la germination. La température idéale se situe entre 6 °C et 8 °C. La cave ou le bac à légumes du réfrigérateur sont donc tout indiqués. Attention : si le mercure passe au-dessous de 6 °C, l’amidon risque de se transformer en sucre.
—Et Les pommes ! L’éthylène, ce gaz naturellement émis par la pomme, prévient l’apparition des germes. Une pomme placée en contact avec les pommes de terre garantit donc une conservation plus longue.

Je choisis lesquelles ?
Il existe 3 grandes familles de pommes de terre. Et à chaque famille son “usage”
“Vapeur, rissolées”. Également nommées “vapeur-eau” ou “rissolées-sautées”. Ce sont des variétés à chair ferme qui tiennent bien à la cuisson (elles ne se délitent pas) et qui ne noircissent pas. Idéales pour les cuissons à la vapeur ou à l’eau bouillante, elles se préparent aussi à la poêle, sautées ou rissolées. Elles sont également les alliées des gratins et des plats mijotés.

“Four, purée”. Cette variété est adaptée à la cuisson “baker” au four (pommes de terre entières) et leur chair fondante convient parfaitement aux purées, potages, plats mijotés, gratins, plats au four…

“Spéciales frites”. Leur matière sèche élevée permet d’absorber juste ce qu’il faut d’huile, pour des frites bien dorées et croustillantes. Elles peuvent aussi se cuisiner en purée et en potage.

Au moment d’acheter… J’observe et je touche : la pomme de terre doit être ferme et de couleur homogène, sans taches vertes ou noires, ni germes. Il est important, dès l’achat, d’éviter les chocs, qui peuvent occasionner de petites taches noires.

Et leur cuisson ?
De manière générale, quelle que soit la recette envisagée, privilégiez des pommes de terre de même calibre pour assurer une cuisson homogène. Sachant que la plupart des qualités nutritionnelles sont situées juste sous la peau, vous n’êtes pas obligé de les éplucher pour les consommer et il est recommandé de les cuire avec.

À l’eau. Comptez 20 à 25 minutes selon leur taille. L’idéal est de démarrer la cuisson à l’eau froide pour garantir une cuisson bien à cœur (à vérifier avec la pointe d’un couteau).

À la poêle. En mode rissolées-sautées, assurez-vous au préalable de les avoir rincées et essuyées après la découpe. Le beurre ou l’huile de cuisson doivent être bien chauds mais non fumants. Remuez souvent. Le temps de cuisson est variable selon la taille des dés ou des quartiers de pomme de terre.

À la vapeur. Comptez 20 à 30 minutes au cuit-vapeur, au couscoussier ou à l’autocuiseur.

Au four à micro-ondes. Choisissez des pommes de terre de même calibre. Placez-les dans un plat adapté, avec de l’eau à mi-hauteur et recouvrez d’un film alimentaire adapté. Comptez 10 à 12 minutes à pleine puissance, selon la taille des pommes de terre. Pensez aussi aux sachets micro-ondables, prêts à cuire. On les trouve très facilement sur les étals.

Au barbecue. À cuire sur la grille, piquées en brochettes ou emmaillotées dans du papier d’aluminium, directement sur la braise.

Je les conserve comment ?
Une fois cuites… Les pommes de terre peuvent séjourner au réfrigérateur deux à trois jours.

Crues et épluchées… Elles se conservent jusqu’à 72 heures au réfrigérateur, placées dans un récipient, couvertes d’eau et d’un peu de vinaigre (une à deux cuillerées).

 

©CUE /CNIPT/ Amélie Roche (recette)
©Pixabay.
Merci à Interfel et au CNIPT (Centre National Interprofessionnel de la Pomme de Terre).

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *