A la une, Bien-être, Ma santé

Jambes légères ? Nos recettes aux plantes !

Voici des solutions naturelles d’une redoutable efficacité pour affiner ses jambes…

Une cure de tisane. Le Docteur en pharmacie Claudine Luu concocte des recettes naturelles aux plantes pour soulager les jambes lourdes… Pour préparer cette tisane aux propriétés anti-inflammatoires, tonifiantes pour le système veineux et vasoconstricteur (régulation de la circulation du sang) , mélanger dans un saladier 50 gr de vigne rouge, 50 gr de Noisetier, 50 gr de Bourse à pasteur et 50 gr d’Hamamelis. N’hésitez pas à prévoir un litre chaque matin de ce mélange à boire tiède tout au long de la journée : en cure de 21 jours, cette tisane peut se garder dans un thermos jusqu’au soir. Pour une cure plus légère, buvez au minimum 2 grandes tasses par jour. Et si vous n’aimez pas les tisanes, vous pouvez opter pour des compléments alimentaires bio de vigne rouge et d’hamamelis par exemple.

tisaneUne cure d’huiles essentielles. En massage, ce cocktail ultra efficace est un vrai soin pour redonner de la vigueur à la circulation sanguine dans les jambes lourdes et enflées, tout en soignant les varices notamment.

Mélangez dans une bouteille de 60 ml d’huile de noisette bio (ou autre huile végétale bio) : 1 ml d’huile essentielle (50 gouttes) de Cyprès toujours Vert, 1 ml d’huile essentielle de Citron et 1/2 ml d’huile essentielle d’Hélichryse italienne.

Massez-vous tous les jours les jambes en montant puis en descendant, de l’extérieur des jambes vers l’intérieur, puis inversement (ne jamais appuyer sur les varices). Si vous devez vous exposer au soleil, n’utilisez pas l’huile essentielle de citron car elle est photosensibilisante (réaction, taches…). Prendre une douche le matin. A faire en cure.

Bon à savoir : l’huile essentielle de Cyprès toujours Vert est une vraie championne pour activer la circulation veineuse, lutter contre la rétention hydrolipidique, le déstockage des graisses et la cellulite. Les autres propriétés de l’huile essentielle de citron sont nombreuses : anti-vieillissement, anti-fatigue, anti-bactérien, anti-nausées et rééquilibrante pour le système digestif. Elles sont toutes les deux interdites aux femmes enceintes et allaitantes.

Où trouver ces plantes ? Dans les boutiques bio, les pharmacies et parapharmacies, dans les herboristeries ou sur des sites internet de qualité.

A lire : 250 remèdes naturels à faire soi-même, Teintures mères, macérats, baumes, lotions, sirops, tisanes… Dr Claudine Luu, Préface de Jean-Marie Pelt, 24,90 E, 304 pages, éditions Terre Vivante.

©pixabay

Enregistrer

 

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *