Nos experts, Planète

Je voyage sereine cet été en protégeant mes données !

Ça y est, les valises sont prêtes, l’heure du départ en vacances approche ! Vous voyagez cet été ? Alors, voici les conseils avisés d’un expert, Pascal Le Digol, Country Manager France de WatchGuard Technologies, pour protéger nos données privées lors de l’utilisation du Wi-Fi public. Oui, comme cela, nous aussi on est serein(e) pour profiter pleinement de nos vacances…

Ils font désormais très souvent partie de nos bagages, sac à main ou sac à dos : nos smartphones, évidemment, mais aussi nos tablettes et ordinateurs portables. Et ce, même en vacances ! Qu’il s’agisse de divertir nos bambins avec moult jeux vidéo et applications, de prendre des photos et de les partager avec amis et  famille sur divers réseaux sociaux comme Instagram, Facebook ou Twitter… Bref, inutile de le nier, dans notre ère numérique, nous nous connectons au Wi-Fi public gratuit dès que nous en avons  l’occasion. Or, Pascal Le Digol, nous le rappelle : « il est important que tout le monde se souvienne que le Wi-Fi public gratuit dans les hôtels, les magasins, les cafés et autres établissements commerciaux est également ouvert aux personnes mal intentionnées ».

Du coup, gardons à l’esprit que « gratuit » n’est pas toujours aussi gratuit qu’on le pense et que le Wi-Fi public présente ses propres risques. La bonne nouvelle, nous rassure t-il, « c’est qu’empêcher les pirates de voler vos données peut se faire avec un peu de sensibilisation et quelques mesures proactives. La leçon clé ici est qu’il est facile de pirater un réseau Wi-Fi et qu’il est encore plus facile d’amener les utilisateurs à se connecter à un faux Wi-Fi. »

Voici donc ses 3 mesures faciles, à suivre dès aujourd’hui pour se protéger et protéger notre petite famille lorsque nous sommes loin de chez nous ou tout simplement de notre bureau :

Ne vous connectez pas aux SSID Wi-Fi publics si plusieurs variantes sont disponibles. Ce n’est pas normal pour une entreprise légitime. Par exemple, demandez à la réception d’un hôtel de confirmer le nom de son réseau Wi-Fi et s’il dispose d’un réseau Wi-Fi crypté, demandez-lui le mot de passe. Vous pouvez faire la même chose dans n’importe quel café, restaurant ou magasin que vous visitez. Ils n’offrent pas toujours un réseau Wi-Fi crypté. Mais comme lorsque vous négociez avec les boutiques de souvenirs, vous ne saurez jamais ce que vous pouvez obtenir à moins que vous ne le demandiez !

Si vous voulez vérifier vos courriers électroniques du travail, ou si vous avez besoin d’accéder à votre compte bancaire, par exemple, pensez à désactiver le Wi-Fi et à utiliser votre connexion 4G. Une fois que vous avez terminé la tâche confidentielle, n’hésitez pas à revenir en Wi-Fi.

Effacez les noms de réseau Wi-Fi enregistrés de chacun de vos appareils et pensez à désactiver la fonction « auto-connexion » dans les paramètres de votre appareil. Cela garantira que votre téléphone ne vous connecte pas à un Wi-Fi que vous avez déjà visité sans que vous le sachiez. Oui, cela peut être gênant, mais croyez-moi, vous ne voulez pas que votre téléphone se connecte automatiquement à quelqu’un qui diffuse un réseau Wi-Fi sauvegardé pour écouter et voler votre courrier, vos identifiants de connexion, etc

©Pixabay
Merci à Pascal Le Digol, Country Manager France de WatchGuard

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *