Bien-être, Ma santé

Relaxante, l’huile essentielle de Vanille

La douceur incarnée, un parfum à tomber, une saveur sucrée… l’huile essentielle de Vanille (Vanilla Planifolia ou Vanilla Fragrans) est particulière car on peut la conseiller aux enfants, mais toujours avec précaution, cela va sans dire. Voici certaines de ses facultés :

1.Elle est relaxante : équilibrante pour le système nerveux et active au niveau psycho-émotionnel, cette huile essentielle lutte contre le stress, les angoisses, les cauchemars, la colère ou encore les troubles du sommeil.
– En olfaction : quelques gouttes sur un mouchoir que vous respirez plusieurs fois dans la journée. En diffusion atmosphérique dans une diffuseur qui ne chauffe pas les huiles essentielles, 10 minutes matin et soir.
– En massage sur le plexus solaire ou la colonne vertébrale : diluez quelques gouttes dans un peu d’huile végétale bio de noisette par exemple.

2. Elle stimule l’esprit : vous ressentez une fatigue intellectuelle, un manque de créativité, voire un manque de confiance en vous ou même un début de surmenage ? Adoptez-la sans tarder.
– En olfaction : quelques gouttes sur un mouchoir que vous respirez plusieurs fois dans la journée. En diffusion atmosphérique dans une diffuseur qui ne chauffe pas les huiles essentielles, 10 minutes matin et soir.
– En massage sur le plexus solaire ou la colonne vertébrale : diluez quelques gouttes dans un peu d’huile végétale bio de noisette par exemple.

3. Elle régénère la peau : contre les rides, la sécheresse cutanée, les peaux atones et abîmées et même les vergetures.
– Diluez quelques gouttes dans un peu d’huile végétale bio de noisette, d’argan ou de sésame, et massez doucement les zones concernées une fois par jour. Evitez absolument le contour des yeux.

diffuseurPrécautions d’emploi :
– A partir de 7 ans. Autorisée aux femmes enceintes et allaitantes.
– Elle peut irriter les peaux très sensibles et les terrains allergiques : faites un essai sur le bras (diluée dans un peu d’huile végétale bio) avant de l’appliquer sur le corps ou le visage.
– Les huiles essentielles ne doivent jamais entrer en contact avec les muqueuses et les yeux, attention !
– Choisissez-la toujours de qualité biologique  ou estampillée « chémotypée » (H.E.C.T).
– En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin ou votre phytothérapeute.

 

©pixabay, ©Diffuseur Phytosun Aroms

Enregistrer

 

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *