Bien-être, Dans mon assiette, Food, Ma santé

L’exquise criste marine est arrivée ! En bord de mer…

L’engouement pour les plantes sauvages a plusieurs vertus : réveiller les recettes les plus classiques, éveiller nos papilles et nos yeux, et faire prendre conscience de la grande diversité de la nature. Mais ce n’est pas tout ! Pour préserver ces végétaux peu communs, on doit aussi respecter leur saisonnalité. Et par curiosité, on peut aussi découvrir leurs vertus santé et leur singularité…


La belle saison de la criste marine débute, ouvrez l’œil !
Ce trésor de saveurs qui plait tant aux grands chefs et aux cuisiniers du dimanche se déniche en plein soleil, exclusivement au bord de la mer. Pour résister au sel, au sable et au vent, la criste marine (Crithmum maritimum) s’est armée de feuilles épaisses comme des haricots verts. Légume ancien cultivé, cuisiné puis tombé dans les oubliettes à la fin du 19ème siècle, ce fenouil de la mer pousse surtout à l’état sauvage sur quasiment tout le littoral de l’hexagone, mais aussi dans quelques pépinières de passionnés…

Où la récolter ?
Rebaptisée parfois Perce-pierre, la criste-marine pousse effectivement entre les rochers, du moment qu’il y a des embruns marins à proximité, mais aussi sur les sols sablonneux près des bords de la mer du Nord, de l’Atlantique, de la Manche et de la Méditerranée. Même si on la trouve facilement, il faut consulter la réglementation de la ville car c’est une espèce protégée qui tend à disparaître localement. A partir du mois de mai, elle donne des fleurs qui sont aussi comestibles, comme toute la plante.

Dans l’assiette
De la même famille que le fenouil, cette ombellifère au goût de carotte iodée et citronnée a aussi des accents anisés. Pour certains, elle évoque le cerfeuil qui aurait poussé près de la mer. Ses feuilles épaisses peuvent se suffire à elles-mêmes, simplement blanchies et poêlées. Délicieuses crues comme cuites, elles se mélangent avec tous les produits de la mer (oeufs de poissons pour la poutargue), dans les omelettes aux herbes, et dans les poêlées de légumes avec du céleri, du fenouil et de l’huile d’olive. Comme condiment, la criste marine se conserve aussi dans du vinaigre, à utiliser comme les cornichons.

Ses bienfaits pour la santé
Jusqu’au 19ème siècle, les marins en consommaient pour se protéger du scorbut. Aujourd’hui, on sait que ses multiples actifs sont efficaces en cas de fatigue mais aussi de goutte et de calculs rénaux. On connait notamment sa richesse en vitamine C, en beta-carotène, en minéraux (calcium, potassium, sodium) et en oligo-éléments (manganèse, zinc). Son huile essentielle agit aussi sur l’entérocolite parasitaire et c’est un bon vermifuge.

Une huile essentielle de toute beauté
C’est simple, elle embellit ! C’est sa première ambition. Ainsi, l’huile essentielle de criste marine (Crithme Marine, Crithmum Maritimum) est connue pour affiner la silhouette, en luttant contre la cellulite, tout en drainant l’organisme. Elle agit en surface et en profondeur : elle raffermit la peau, atténue les rides et la régénère. On l’utilise pour le corps et le visage. Appliquée en cure amincissante, elle dégonfle petit à petit les zones à traiter en agissant sur la rétention hydrolipidique. Elle améliore également l’état de la peau abîmée et agit comme antalgique cutané, très utile en cas d’œdème. On peut l’utiliser en massage : diluez 5% d’huile essentielle dans 95% d’huile végétale bio, et faites des cures de courte durée à cause de la puissance des terpènes. Sur le visage, elle rajeunit la peau mais elle est interdite autour des yeux (comme toutes les huiles essentielles).
Huile essentielle de Christe marine Bio, 15 euros les 15 ml, Aroma-Zone (www.aroma-zone.com). Interdite aux enfants, aux femmes enceintes et allaitantes.

 

©Pixabay, aroma-zone

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *