Bien-être, Ma santé

Gestes barrières : pensez aussi au Ravintsara !

Le Dr William Suerinck* recommande vivement d’utiliser cette huile essentielle avant de sortir de chez soi. C’est un geste de prévention qui peut protéger de l’infection du covid-19 ! En effet, l’huile essentielle de Ravinstara bio est un puissant virucide : elle neutralise les virus !

Le CV tout terrain de Ravinstara
On la connait bien en cas de grippe mais elle s’impose aujourd’hui grâce à son large spectre thérapeutique. Et oui, Ravintsara cumule les vertus car elle est antibactérienne, antiseptique, anti-fatigue et expectorante. Mais ce n’est pas tout : cette petite merveille lutte contre la bronchite, la sinusite, l’herpès, le zona, et désinfecte les voies respiratoires nasales et pulmonaires. De plus c’est un végétal adaptogène, c’est à dire qu’il aide notre organisme à s’adapter au stress environnemental. En aromathérapie, on peut traiter l’angoisse, l’état dépressif et l’épuisement nerveux en faisant des cures de Ravintsara. Le soir, c’est une aide à l’endormissement… Très bien tolérée, elle est accessible aux enfants à partir de 7 ans (de façon modérée) mais elle est interdite aux femmes enceintes.

Sans céder à la paranoïa, on se procure rapidement cette huile essentielle qui provient de l’arbre Camphrier (Cinnamomium Camphora A Cineole). On la trouve aussi sous le nom de Ravinstare aromatique. Son parfum est très frais, végétal et facilite la respiration. Mais attention, il ne faut pas la confondre avec l’huile essentielle de Ravensara (Agathophyllum aromatica), qui ne possède pas les mêmes propriétés.

Mode d’emploi
Le Dr Suerinck conseille de mettre chaque matin une goutte pure sur l’intérieur des poignets et de respirer son essence pendant quelques instants. Ensuite, déposez une goutte sur le plexus solaire (la zone située au centre de la cage thoracique, au milieu de la poitrine). Et vous voilà paré d’un bouclier protecteur avant de sortir de chez vous ! Ces gestes sont à renouveler en début d’après-midi. Pour purifier l’intérieur de l’habitat ou de la voiture, on peut aussi l’utiliser dans un diffuseur d’huile essentielle.
En vente dans le boutiques bio, dans les pharmacies et parapharmacies, et en bio sur les sites internet (Aroma-Zone, docteurvalnet.com/fr…)

*Auteur de l’excellent film « Homéopathie, une autre voie », le Dr Suerinck est psychiatre et homéopathe (à Marseille, et en Suisse dans le centre de médecine La Pierre Blanche).

A lire
Huiles essentiellesLe Guide complet pour toute la famille
De Françoise Couic-Marinier, aromathérapeute et pharmacienne, et Rachel Frély. Edition Solar (23,90 euros).
Plus de 100 maux du quotidien traités et 50 huiles essentielles incontournables.

Crédit photos : Pixabay

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *