Bien-être, Ma santé

L’huile essentielle de citron : pour le corps et le mental

Certaines huiles essentielles agissent sur l’organisme mais aussi sur le psychisme. Et le citron – toujours positivant – est très fort comme réveil matin ou au moment de mettre les pieds sous votre bureau…

Le citron, allié de la concentration
Voici un stimulant psychique qui peut augmenter votre capacité analytique tout en optimisant votre clarté d’esprit. L’huile essentielle de citron est connue pour son effet revitalisant à plusieurs niveaux, testez-la, c’est presque instantané ! En pratique : diffusez l’huile essentielle dans l’atmosphère du bureau pendant 20 à 30 minutes. Le matin, appliquez aussi une goutte diluée dans 5 gouttes d’huile végétale bio sur le plexus solaire et l’intérieur des poignets (et respirez à pleins poumons).

Tonifiante et circulatoire
L’huile essentielle de citron stimule aussi la circulation sanguine, c’est un drainant lymphatique idéal contre les jambes lourdes. Elle augmente la résistance des capillaires et fluidifie le sang. En pratique : dans le creux de la main, mélangez 3 ou 4 gouttes dans votre huile bio puis massez vos jambes après la douche.

Un antiseptique aérien
Elle est antivirale et antibactérienne (à ne pas oublier quand les premiers froids vont arriver…). A  diffuser dans l’atmosphère quand il y a des personnes malades à  la maison ou au travail : 10 à  15 minutes matin et soir dans chaque pièce.
Un stimulant digestif
Très utile en cas de nausées, de lourdeurs digestives ou hépatiques. En pratique : une goutte dans une cuillerée à café de miel ou d’huile d’olive, 2 à 3 fois par jour avant les repas.
Précautions d’emploi :
– A partir de 12 ans, ne pas utiliser chez la femme enceinte et allaitante.
– C’est une huile essentielle dermocaustique : pour les applications cutanées, faites un test sur le bras pendant 24 heures. Il faudra toujours la diluer dans de l’huile végétale bio car elle peut engendrer des irritations cutanées si on l’emploie pure.
– Photosensibilisante : il ne faut pas l’appliquer avant une exposition au soleil.
– Choisissez-la toujours de qualité biologique ou estampillée « chémotypée » (H.E.C.T).
– En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien, votre médecin ou votre phytothérapeute. Bon plan : de plus en plus de pharmaciens fournissent gratuitement un petit guide des huiles essentielles !
©Pixabay
Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *