Bien-être, Forme & wellness, Notre planète

Méditation et respiration : un Art de vivre !

Les centres Art de Vivre – fondés par le Maître de yoga et leader spirituel Sri Sri Ravi Shankar – ont proposé dès le début du confinement un éventail de pratiques ressourçantes gratuites et quotidiennes. Depuis fin mars en France, trente enseignants se sont relayés du matin au soir, façonnant des ateliers sur-mesure pour les adultes mais aussi pour les enfants, les adolescents, les étudiants, et maintenant pour le personnel soignant qui a besoin de recharger les batteries… Des milliers de gens ont répondu présents au yoga, à la méditation, à la respiration et au chant. Et cet élan se poursuit…

Décryptage d’une séance de respiration

Serge Michenaud, Executive Director pour Art de Vivre France (photo ci-dessus), professeur de yoga et enseignant de techniques de respiration, nous explique les bienfaits très profonds d’une séance, le souffle étant la technique principale de la méthode Art de Vivre :

« Dans l’univers du yoga, tout ce qui s’occupe du souffle est appelé « Pranayama ». Cela représente un réservoir de plusieurs centaines de techniques différentes. La particularité d’Art de Vivre, c’est son approche sur le souffle qui constitue le vecteur principal pour faire découvrir et porter les bienfaits du yoga au grand public. La respiration est notre accroche première car Sri Sri Ravi Shankar* a mis sur le devant de la scène une technique très spécifique, exclusive à l’Art de Vivre : le Sudarshan Kryia. C’est un ensemble de techniques de respirations qui cible les cinq grands facteurs d’efficacité de la respiration » :

  1. La modalité respiratoire : à quel point on peut orienter l’air à l’intérieur du corps.
  2. Le flux de l’air : le volume d’air dans les différentes parties du corps (ventre, thorax, claviculaire)
  3. La capacité pulmonaire : comprendre comment on peut travailler la façon dont on stocke l’air.
  4. La rythmique respiratoire
    5.La position du corps pour respirer.

Tous ces facteurs sont explorés dans la technique du Sudarshan Kryia, selon des principes traditionnels du yoga mais avec un agencement pensé pour explorer le souffle en profondeur. C’est un travail complémentaire utilisé notamment dans les séances de yoga et de méditation.

Pour les ateliers en ligne, nous sommes peu exigeants sur les postures pour le public néophyte car on ne peut pas observer un public de plusieurs centaines de personnes derrière l’ordinateur ou le téléphone portable… Donc, nous choisissons des exercices pour lesquels la posture est secondaire. Tout ce que l’on demande, c’est de pouvoir être assis confortablement le dos relativement droit (sur un coussin, par terre, sur une chaise, voire le canapé), ou même allongé dans certains ateliers.

La séance avec Serge Michenaud :

Publiée par The Art of Living sur Mercredi 29 avril 2020

Les 3 grandes étapes de l’atelier de respiration
1. Pour commencer, nous expliquons les bienfaits de la respiration sur les plans physique, émotionnel et mental. Nous préparons les gens à mettre de la valeur à cette expérience : prendre conscience que la respiration est quelque chose que l’on fait chaque seconde mais nous n’en avons pas conscience. C’est l’une des rares fonctions organiques qui peut être à la fois consciente et reflexe : elle fait partie de deux systèmes nerveux, le système volontaire et involontaire. Et c’est rare dans notre constitution. Et c’est la même chose sur le plan émotionnel et psychique, c’est une communication entre le monde conscient et le monde inconscient. Grâce au yoga notamment, l’Homme a pris conscience de ce pouvoir de la respiration. C’est ce qu’on utilise aussi pour provoquer les états modifiés de conscience (avec l’hypnose thérapeutique ou les transes par exemple).

La respiration, une technologie humaine
La chaîne respiratoire agit sur toutes les cellules du corps. Et mentalement, la conscience du souffle se trouve dans l’instant présent. Ainsi, c’est l’importance de l’instant présent qui est en jeu comme outil pour destresser, car quand on stresse c’est parce qu’on passe notre temps à anticiper. Quand on est dans l’attente, on est dans l’anticipation, et cela engendre du stress et de l’anxiété. Le confinement et le déconfinement peuvent aussi engendrer du stress. Il faut donc une voie de décharge pour s’en débarrasser… et la respiration devient un exutoire.

2. Dans la pratique, on commence par une technique de souffle qui va stimuler l’appareil respiratoire et l’oxygénation. Puis ensuite, dans un deuxième temps, on va ralentir et apaiser le système au travers de la respiration.
Ce qui important dans ces exercices, c’est le guidage du souffle… pour revisiter avec qualité un acte aussi commun que la respiration. Par exemple, on ventile de façon structurée l’appareil respiratoire. Ensuite, on développe systématiquement trois étages mécaniques de la respiration : le ventre, la cage thoracique et les clavicules. Cela augmente la qualité de notre présence, développe notre capacité pulmonaire et apaise le système. En neurologie, on dit que l’on passe du système sympathique au système parasympathique : avec ce ralentissement et cette détente, on a l’impression de sortir d’une sieste…

3. Pour terminer, nous passons à la phase de l’observation, pour voir l’état de la conscience, du mental et de la respiration. C’est un temps d’échanges entre le professeur et les pratiquants internautes. Nous donnons aussi des clés pour poursuivre en dehors des ateliers cet état de bien-être…

A faire dans la journée ponctuellement
En dehors d’une séance de respiration, de yoga ou de méditation, on peut faire de la respiration consciente pendant 5 à 15 minutes dans la journée, deux fois par jour et idéalement à jeun (ou 3 heures après le repas). Le soir, c’est aussi judicieux pour favoriser l’endormissement.

Les bienfaits sont nombreux : augmenter le niveau d’énergie, réduire l’anxiété, procurer un profond relâchement du stress, donner accès à la paix intérieure comme ressource, maximiser la clarté d’esprit et la concentration, optimiser la capacité à gérer des situations extrêmes de stress…

Un art de vivre dans le monde
L’ONG The art of Living fait partie du grand réseau international fondé par Sri Sri Ravi Shankar. Il y a deux volets au sein de l’ONG : un volet grand public où l’on enseigne le yoga authentique dans tous ses aspects. On travaille notamment le souffle, la méditation, les postures et la composante philosophique.

L’autre objectif de l’association : développer les bienfaits qu’on peut obtenir avec cette approche de santé pour un public plus ciblé et avec des problématiques très particulières (sociale, psychologique…). C’est la raison pour laquelle on enseigne dans les prisons pour les détenus, en reprenant les mêmes techniques, et en faisant aussi de l’insertion professionnelle pour des jeunes en difficulté, pour les aider à se valoriser, pour trouver un premier emploi stable. Et toujours, le facteur humain est central dans ce genre de situations. En même temps, on remet en œuvre les pouvoirs de la respiration et de la méditation qui leur offrent de grands bénéfices, notamment sur la confiance en eux-mêmes, pour la gestion du stress, pour développer l’attention dans toutes les situations qu’ils rencontrent : les entretiens d’embauche, les situations post-traumatiques… D’autres actions sociales sont aussi pensées selon les besoins des villes et des quartiers.

Des évènements à venir : une rencontre au sommet

RENDEZ VOUS MARDI 19 MAI 2020, à 16 h : Nicolas Hulot et Sri Sri Ravi Shankar échangeront ensemble juste après la méditation guidée.

Les méditations mondiales de Sri Sri Ravi Shankar
« Le nouveau Gandhi », c’est ainsi que l’on nomme Sri Sri Ravi Shankar, ce maître de yoga et leader spirituel qui œuvre pour la paix dans le monde avec son ONG Art of Living. Cette organisation non gouvernementale fondée en Inde rayonne aujourd’hui dans 155 pays, et en France, elle est présente dans douze grandes villes dont Marseille et Paris (à Nation et dans le 15ème arrondissement).

Depuis le début du confinement, deux fois par jour, des méditations mondiales guidées par Sri Sri Ravi Shankar ont lieu à 8h30 et 16h, en traduction simultanée en français. Un à quatre millions de personnes participent à chaque session (sur YouTube, facebook, instagram).

Liens utiles :

-Video sur youtube : https://bit.ly/Teaser_Letempsestvenu
-Pour l’évènement du 19 mai 2020 : https://bit.ly/Evénement_Letempsestvenu
-Sri Sri Ravi Shankar sur YouTube : https://bit.ly/srisrifrançais


A lire
La pratique de la respiration – D’après l’enseignement de Sri Sri Ravi Shankar, de Serge Michenaud, Le Courrier du Livre.

Crédit photos : Art de Vivre, Pixabay, Le Courrier du Livre.

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *