Dans mon assiette, Food

Mes bonnes sauces pour effeuiller mon artichaut !

Avec 4 beaux artichauts camus, je vais régaler la tablée. Saviez-vous que pour conserver la belle teinte vert tendre de l’artichaut, on y ajoute quelques gouttes de citron dans l’eau de cuisson ou alors on ficèle une belle rondelle d’agrume au légume… Et avec ces sauces faciles à faire, plus question de se priver de ce super légume, si peu calorique ! Laquelle préférez-vous ?

Je prépare mes artichauts !

Poser les artichauts dans le panier de l’autocuiseur. Verser un fond d’eau légèrement salée dans l’autocuiseur et y déposer panier.

Faire cuire 10 à 12 min à compter de la rotation de la soupape. Sortir les artichauts puis les laisser refroidir à température ambiante. Une fois les feuilles savourées,  le « foin » retiré à la main, tailler les fonds d’artichaut en lamelles ou en petits cubes pour les déguster avec une des sauces ci-dessous.

Bon à savoir : les artichauts doivent être dégustés dans la journée de la cuisson.

Je prépare mes sauces  !

Mélanger les ingrédients en commençant par l’élément acide (vinaigre, citron) puis le sel (qui ne se dissout pas dans l’huile), les condiments et enfin l’huile. Verser les sauces dans de petites coupelles  pour et dégustez… Attention délice ! 

Sauce citron et huile d’olive
1 c. à s. de jus de citron (soit environ le jus d’un demi citron), 3 c. à s. d’huile d’olive, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre.

Fromage blanc et ciboulette
3 c. à s. de fromage blanc,
1 c. à s. de vinaigre de vin,
½ botte de ciboulette ciselée aux ciseaux, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre.

À la moutarde à l’ancienne
1 c. à s. de vinaigre de vin,
2 c. à s. d’huile de pépins de raisin,
1 c. à s. de moutarde en grain, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre.

Spéciale Curry
1 c. à s. de vinaigre de cidre,
1 c. à c. de moutarde forte,
1 pincée de curry,
3 c. à s. d’huile de tournesol, 1 pincée de sel.

Échalotes au vinaigre et estragon
1 échalote finement ciselée marinée environ dans 1 c. à s. de vinaigre de vin,
3 c. à s. d’huile d’olive,
2 branches d’estragon effeuillé et ciselé, 1 pincée de sel, 1 pincée de poivre.

Le bon geste : parer un artichaut ?
Cassez la tige (ne la coupez pas, le fait de la casser permet de prélever un maximum de fils).
Retirez les premières feuilles, parfois abîmées, situées autour du pédoncule.

Je le prépare comment mon artichaut ?
L’artichaut ne demande aucune préparation avant cuisson, si ce n’est un passage rapide sous l’eau. Veillez à bien sécher les feuilles si vous le consommez cru, afin qu’il ne se gorge pas d’eau.

Le conseil : « Pour casser la tige plus facilement, donnez-lui un coup sec de la main tandis que la tête repose sur le rebord du plan de travail. Une fois cuit, égouttez le la tête en bas, pour que la chair ne s’imprègne pas de l’eau de cuisson. »

La cuisson de l’artichaut est très simple. Il faut compter : 20 à 40 min (selon la taille) dans une casserole d’eau bouillante salée, ou 10 min à l’autocuiseur, ou 8 min au four à micro-ondes pour les plus pressés. Si vous cuisinez votre artichaut à la coque, coupez le tiers supérieur des feuilles et déposez le légume 15 min dans l’autocuiseur. Et pour savoir s’il est bien cuit, il suffit de tirer sur une de ses feuilles. Si elle se détache sans présenter de résistance, à vos assiettes !

Le saviez-vous ?  « Après cuisson, l’artichaut est très sensible à l’oxydation, rendant les feuilles toxiques. Pensez donc à le cuire à la dernière minute et à le consommer de suite : il sera d’autant plus goûteux ! »

 

©Philippe COLIN/Interfel; ©UE/Interfel/Amélie Roche

VITE, D’AUTRES RECETTES GOURMANDES !

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *