Bien-être, Ma Beauté

Non, les cosmétiques bio ne sont pas tous chers… !

Et pourtant… Dans une étude récente* réalisée par l’IFOP à la demande du site de vente spécialisé Nuoobox.com, le prix des cosmétiques bio et naturels était cité comme le frein principal à l’achat par les utilisatrices (61%) et les non-utilisatrices (66%) : étonnant, étant donné la multiplication des marques et des gammes bio dans tous les circuits, y compris en grandes surfaces !

Certes, comme le rappelle Carole Geraci, fondatrice de la marque bio Carole G, il y a formule bio et formule bio, et tous les ingrédients n’ont pas le même prix (ça vaut aussi pour la cosmétique conventionnelle !). « Souvent, les soins visage bio vendus à petits prix sont constitués d’eau florale bio et d’esters extraits d’huiles végétales bio. C’est bien pour les peaux jeunes, mais c’est un-peu léger passé 40 ans, car la peau a besoin des propriétés nutritives et assouplissantes des huiles végétales et du beurre végétal. Et là, le prix au kilo n’est pas le même », illustre notamment la dirigeante – qui formule et fabrique à façon pour d’autres marques.

Par ailleurs, quand on compare les prix moyens pratiqués en hypermarchés, catégorie par catégorie, il existe bel et bien des différences entre le bio et le conventionnel. Reste que l’étude des panels** réalisés dans ce circuit de distribution nous réserve quelques surprises… ! « Globalement, le bio est plus cher en hypermarchés sur les gels douches (10,98 € le litre versus 6,59 €**), les soins hydratants et nourrissants pour le visage (7,05 € contre 4,83 €**), les crèmes et les laits hydratants et nourrissants pour le corps (5,74 € contre 4,14 €**) … En revanche, ça n’est pas le cas pour les soins visage antirides et anti-âge (9,85 € versus 9,81 €**). Et les déodorants bio ne sont pas si sur-indexés que cela : 3,09 € au lieu de 2,78 €**», note Emily Mayer, strategic business director insight & communication au sein de la société d’étude Iri Worldwide.

Bref : avec l’arrivée massive du bio dans les différents magasins (boutiques bio, vente en ligne, grandes surfaces….), le choix est désormais large ; il existe des cosmétiques bio pour tous les porte-monnaies et le prix ne doit plus constituer un frein à l’achat. A chacun de bien lire les étiquettes, ce n’est pas toujours simple de les décrypter, et de trouver le produit qui convient à son budget et aux besoins de sa peau. Vous avez des doutes ? Notre sélection de produits de beauté bio à petits prix. Evidemment, vous pourrez toujours trouver plus cher ailleurs… !

*Enquête réalisée du 6 au 10 septembre 2018 auprès de 1047 femmes, représentatives de la population féminine âgée de 18 ans et plus.
**Prix moyens en hypermarchés, cumul courant du 1er janvier 2018 au 28 octobre 2018, IRI. Pour les gels-douches, il s’agit du prix moyen au litre ; pour les autres produits, du prix moyen à l’unité.

Ysiance bio – C’est une ligne lancée tout récemment par Casino à sa marque propre : 27 produits labellisés Cosmebio, tous composés à 97% au minimum d’ingrédients naturels ! L’offre se compose de produits d’hygiène (shampooing, savons, déodorants, gels douche…), mais elle propose aussi un large choix de démaquillants (eau micellaire, mousse nettoyante, lait, gelée…), deux masques visage, un soin contour des yeux, une gamme d’huiles bio (jojoba, argan, amande douce, ricin), un dissolvant… A venir : un gel à l’Aloe Vera, une crème hydratante pour le visage, une crème pour le corps…

On craque : pour ses tout petits prix, de 1,41 € le Savon sans parfum à 5,20 € l’Eau démaquillante micellaire visage et yeux format XL (500 ml). Coup de cœur pour le Savon au lait d’ânesse hydratant et pour le Baume lèvres nourrissant (2,30 €) enrichi en miel, en karité, en huiles de jojoba et de coco… En vente chez Casino et dans les différentes enseignes du groupe (Spar, Vival…).

Avril – Les économies faites en matière de marketing et de communication (pas de pub, pas d’égérie, le moins d’emballages possible, pas d’échantillons…) expliquent les prix très doux des produits Avril. La marque a été lancée en 2012 et elle signe déjà une large gamme de cosmétiques (Ecocert, Cosmos Organic, Cruelty free & vegan) vendus à prix ronds. Chez Avril, le rouge à lèvres enrichi en huiles végétales bio nourrissantes (ricin, riz, amande douce, jojoba) est vendu 6 €, et la crème anti-âge à l’eau florale de rose, à la Gatuline® et au miel d’acacia, 8 € le tube 50 ml. Pas de quoi se ruiner !

On aime : sa nouvelle cold cream à l’huile d’amande douce bio, au beurre de karité bio et à la cire d’abeille bio qui délivre un joli parfum miellé. Elle savonne légèrement à l’application si on a la main un peu lourde en produit, mais elle pénètre sans laisser de film gras, et hydrate parfaitement le visage et le corps. Idéal avec l’arrivée de l’hiver ! 8 € le tube de 200 ml sur www.avril-beauté.fr. et dans les 7 boutiques de la griffe (à Lille, Paris, Rennes, Metz, Angers, Montepellier et Noyelles-Godault).

So’Bio étic – Cette pionnière du bio en grandes surfaces (elle existe depuis 2007) propose, elle aussi, une gamme très large, qui va du dentifrice (3,80 € le tube) aux soins visage anti-âge à l’huile d’argan en passant par le make up (10,90 € le rouge à lèvres et le baume huile à lèvres) et les produits bébé (8,70 € le gel lavant très doux format 500 ml). Exit, les composants avérés ou suspectés nocifs : So’Bio étic est adepte des formules safe, souscrit à la charte Cosmebio et tous ses produits sont certifiés Ecocert. Elle privilégie les achats locaux, accompagne ses fournisseurs dans la transition bio, prône l’achat solidaire… : en voilà une griffe qui porte bien son nom !

On adopte : le soin hydratant anti-rides de jour à l’huile d’argan bio, aux extraits de lupin bio et à l’acide hyaluronique (13,50 € le pot 50 ml) qui repulpe, tonifie et nourrit la peau en profondeur. Ou encore le shampooing cheveux fortifiés au guarana et à l’huile essentielle de niaouli (4,95 € les 250 ml) : il paraît que depuis sa sortie l’année dernière, la gamme capillaire (sans sulfate, ni silicone) cartonne ! Sans oublier le Soin nutritif réparateur Hydra Aloe Vera (10,90 € le tube 50 ml). Ce soin à la texture baume a été conçu pour les peaux sensibles sèches à très sèches. Il associe du jus frais d’Aloe Vera, du bisabolol, du karité bio et de l’eau florale de rose bio. En grandes surfaces et sur sobio-etic.com

Centifolia – Cette griffe moyen-de-gamme certifiée Ecocert fait partie des marques qu’on aime bien chez BienFaits pour Nous. Chez Centifolia, les végétaux sont considérés comme des êtres vivants, les formules clean vont au-delà du référentiel Cosmébio, les parfums sont 100% naturels et la démarche globale est éco-responsable. Il ne s’agit certes pas d’une marque premier prix. Mais elle signe quelques produits très accessibles à l’image de la Crème hydratante pour toute la famille (6,95 € le tube 100 ml), élu meilleur produit bio en 2016, ou du Gel douche plaisir réconfortant à l’huile de Babassu (3,95 € le flacon 200 ml).

On découvre : le nouveau Gel d’Aloe Vera, concentré à 98 %, idéal pour hydrater tous les types de peau ou pour l’apaiser après le rasage. Si vous partez au soleil cet hiver, glissez-le dans votre trousse beauté : il vous sera utile en cas de coup de soleil ! 7,90 € le flacon 200 ml, dans les magasins bio et sur centifolia.fr.

Aroma-Zone – A côté des ingrédients naturels et bio destinés à la fabrication de cosmétiques faits maison, la spécialiste du DIY signe également des produits d’hygiène et de beauté prêts à l’emploi. Parmi ses dernières nouveautés, un savon de Marseille à l’huile d’olive, cuit au chaudron, sans parfum et sans colorant. On l’utilise pour la toilette de toute la famille, le rasage de Monsieur, le lavage des mains… L’art de la polyvalence pour 2,90 € le cube de 300 grammes !

On teste aussi : le Gel actif concentré d’acide hyaluronique. Cette base très concentrée (2,5%) s’utilise seule ou associée à d’autres actifs. Elle est d’origine végétale et combine deux types d’acide hyaluronique : à haut poids moléculaire (pour protéger la peau est l’hydrater en surface) et à bas poids moléculaire (beaucoup plus petites, les molécules hydratent en profondeur et agissent contre les rides). Seule, elle s’applique comme un sérum sur le visage : bluffant ! 4,90 € le flacon 30 ml sur aroma-zone.com et dans les boutiques Aroma-Zone.

Monsavon Bio – Encore une autre marque vendue en grandes surfaces qui se lance dans le bio ! Née en 1925, cette griffe culte s’est mise au vert (c’est une première !) avec la création de trois gels douches hydratants, trois déos-billes et trois déodorants brumes. Les parfums sont gourmands (vanille-fleur de figuier, citron-verveine, abricot-basilic, vanille-Aloe Vera), les formules certifiées Cosmos Organic sont toujours enrichies en lait et elles répondent aux exigences de la charte Cosmébio. Les prix ? 3,19 € le tube 200 ml, 3,50 € le déo-bille 50 ml et 3,89 € l’aérosol de 150 ml (qui en fait autant qu’un 200 ml classique, nous dit-on).

 

Anne Autret
Mes activités : fondatrice du site d’information BtoB L’Actu Spa & Bien-Etre, piges, conseil éditorial, conception-rédaction, communication. Mes domaines de prédilection : bien-être, beauté, tendances consommation. Mes pratiques de bien-être : spinal network analysis chez ma chiro préférée Sandrine Perrot, séances d'ostéo avec Magic Valentin Cohas, Pilates, running, badminton, massages bien-être, thalasso, balades au bord de la mer...

1 commentaire

  1. Pour avoir testé et adopté pas mal de produits de Avril, vous pouvez y aller les yeux fermés ! Mon préféré reste leur anti-cerne (car pas trouvé d’équivalent ailleurs), même si étrange à utiliser au doigt, sa couvrance est juste incroyable ! Leurs rouge à lèvres et déodorants sont géniaux aussi ! Niveau mascara, préférez leur version waterproof (au risque de ressembler à un panda en fin de longue journée). Leur démaquillant bi-phasé est aussi top. Côté hygiène, leurs savonnettes sont top même si elles « fondent » assez vite. Gros bémol pour leur shampoing normal qui ne convenait pas du tout à mes cheveux. Et en plus d’avoir des prix très bas, ils sont souvent sur « showroom privé » ou « beauté privée » ce qui vaut encore plus le coût !
    Sinon, niveau cosmétiques bio pas cher, passer aux solides fait faire pas mal d’économies. Le prix de base est souvent plus cher mais ça dure tellement plus longtemps qu’au final c’est pas cher (shampoing, déo et surtout dentifrice) même si l’utilisation peur paraitre bizarre au début.
    Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *