Bien-être, Forme & wellness

Respirez et positivez grâce aux ions négatifs !

Respirez ! Positivez !  Ce pourrait être un mantra à répéter plusieurs fois dans la journée… Oui mais voilà, les ions négatifs ont fort à faire de nos jours face à la pollution de l’air. En effet, les atmosphères saines sont en train de devenir des denrées rares, sauf en bord de mer et près d’autres sources d’eau ! Donc, profitons-en quand on peut s’offrir – gratuitement ! – une séance de respiration sur le sable… Vous bénéficierez des bienfaits de microparticules d’eau invisibles qui remplissent l’air marin et qui contiennent des minéraux sous forme ionique. Une manne pour l’organisme qui en manque, car saturé d’ions positifs dus aux diverses pollutions et aux univers cloisonnés.

Que sont les ions négatifs ?
Ces éléments naturels sont d’autant plus présents quand l’atmosphère a été brassée par les vents et par l’agitation des océans. Ils sont ainsi chargés de particules électriques riches en oligo-éléments : en bord de mer, on comptabilise environ 4000 ions négatifs par cm3. La force de cette effervescence est induite par la pression atmosphérique particulièrement élevée près de la mer, et celle-ci facilite notamment l’absorption de l’oxygène et les fameux ions négatifs.

Atmosphère marine, bain de jouvence
L’air marin stimule les capacités respiratoires par le simple fait d’augmenter la ventilation des poumons. Du coup, le corps est littéralement bombardé de nutriments comme l’iode. Et leur finesse va permettre des échanges entre la circulation sanguine et les poumons. Ainsi, toutes les vitamines hydrosolubles – dans l’eau – vont être mieux assimilées par l’organisme, ce qui est bénéfique pour le système cardio-respiratoire, le système digestif et le système nerveux. Cela engendre notamment des effets sur le stress et sur les douleurs : en rééquilibrant le taux de sérotonine, l’hormone du stress.

Les salles d’aérosols en thalasso

On trouve encore des salles d’aérosols dans certaines thalassos comme à Saint-Malo (photo) mais c’est un soin qui se perd. Dans ce centre breton, les séances (24 euros) se font sur prescription médicale et la consultation est gratuite, à condition de faire un soin de thalassothérapie ou une cure par exemple.
Que de bienfaits en perspective ! l’aérosolthérapie se combine parfaitement avec les soins marins, offrant une pause thérapeutique et dépolluante dans une salle de repos où sont pulvérisées des particules d’eau de mer. L’appareil projette ainsi un nuage de mini-gouttelettes imperceptibles : il suffit de 20 à 30 minutes d’exposition pour récolter ce que vaut une journée au grand air ! Ce soin peut également être fait de manière individuelle, avec un inhalateur muni d’un masque ou avec le Bol d’air Jacquier. Il convient au plus grand nombre, et surtout aux personnes sujettes aux rhinopharyngites chroniques, aux troubles respiratoires pour dégager les voies aériennes supérieures (nez, pharynx, larynx), ou en période de sevrage tabagique pendant une cure Anti-tabac.

Des ions négatifs ailleurs…

Outre l’air marin, les ions négatifs remplissent l’atmosphère aux abords des cascades d’eau (environ 50 000 ions négatifs par cm3), à la montagne (autour de 10 000/cm3), en forêt (3000), à la campagne (autour de 1000). Les précieuses particules sont également présentes en petite quantité près des points d’eau en ébullition comme les rivières, les sources d’eau et même quand on prend une douche !

A domicile !

Ioniseur Purificateur d’air Lux Air Style (photo) : avec ses trois sortes de filtres, ce nouvel appareil a l’art de purifier chaque pièce tout en détectant les pollutions… Une de ses fonctions permet de diffuser dans l’air des ions négatifs (8 millions d’ions/s/cm3) qui vont alourdir les particules, par exemple les pollens. Une fois alourdies, les particules sont retenues au sol, pour éviter qu’elles se retrouvent au niveau des voies respiratoires. C’est un soulagement immédiat pour les personnes allergiques ou sensibles à la qualité de l’air. En prime, il lutte contre les mauvaises odeurs !

♥ 359,20 euros pendant le temps des soldes (jusqu’au 20 février 2018), puis 449 euros, Nateosante sur www.nateosante.fr. Disponible également en pharmacie, d’autres modèles plus petits à partir de 289 euros (Air Initial Style).

A lire : Ionisation, santé, vitalité. Les bienfaits des ions négatifs de l’air, Dr Hervé Robert, édition Dauphin.

©Pixabay, Nateosante, Thermes Marins de Saint-Malo

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *