Bien-être, Ma Beauté

Pour la Saint-Valentin, offrez-lui un parfum…


Le parfum, un cadeau vu et revu pour la fête des amoureux ? Pas si vous décidez de sortir des sentiers battus ! A BienFaits pour nous, nous avons craqué pour les parfums de niche Affinessence, une marque émergente qui ose et qui surprend avec ses fragrances au sillage irrésistible… On vous dit tout !


Qui ? Sophie Bruneau baigne dans l’univers de la cosmétique et des fragrances depuis 25 ans. Cette amoureuse des belles matières premières connaît donc tout des ratios et des ressorts du marché… Pourtant, quand elle décide de lancer sa propre marque il y a trois ans, elle prend à contre-pied les règles du marketing, casse les codes de la création et compose une collection de très belles eaux de parfum unisexes aux fragrances addictives. « J’ai voulu créer des parfums de qualité qui durent et qui aient une personnalité forte, en utilisant uniquement des notes de fond, ce qui n’avait jamais été fait jusqu’alors. J’ai accordé un budget illimité à la création des formules car je voulais les plus belles matières premières qui soient. La vanille vient de Madagascar et de Tahiti, le benjoin du Siam du Laos, le bois de Oud naturel d’Indonésie », dit-elle. Ainsi est née la marque de parfum Affinessence

Quoi ? Affinessence, aujourd’hui, ce sont six eaux de parfum au sillage rémanent qui se portent aussi bien au masculin qu’au féminin. Exit, les notes fraîches, fruitées, hespéridées, florales… Exit, aussi, la construction classique des fragrances, fondée sur la sacro-sainte pyramide olfactive notes de tête, de cœur et de fond. Pour imaginer sa précieuse collection, Sophie a travaillé à partir d’un duo de notes de fond, sublimé par « une dentelle d’autres matières premières naturelles », comme elle le dit joliment.

Toutes (ou presque) sont signées d’un nez différent, « en tenant compte de l’affinité particulière qu’ils avaient pour un ingrédient », explique-t-elle. Vanille & Benjoin de Corinne Cachin, Santal & Basmati et Cuir & Curcuma d’Alexandra Carlin, Cèdre & Iris et Patchouli & Oud de Nicolas Bonneville, Musc & Ambre Gris d’Henri Bergia : six parfums racés et entiers, subtilement facettés mais linéaires, sensuels et surprenants, qui nous emmènent là, où on ne les attend pas… « C’est la première fois que le curcuma est utilisé en parfumerie », souffle-t-elle. Si l’on devait en choisir un seul ? Allez, puisqu’il le faut… Pour Vanille & Benjoin, Corinne Cachin a marié deux qualités de vanille, l’une aux accents cuirés, l’autre plus suave, qu’elle a associées aux notes baumées amandées du benjoin de Siam. Ajoutez-y un souffle d’Ambroxan, de la fève tonka, du cèdre du Maroc et de Chine : c’est charnel, délicieusement boisé, enveloppant, addictif…

Combien et où ? Chaque eau de parfum est proposée dans son pochon en cachemire et dans un coffret en bois laqué noir. 345 € le vaporisateur 100 ml : et oui, le luxe a un prix en parfumerie ! On craque aussi pour le set découverte, en vente uniquement sur le site internet de la marque, qui permet de tester l’ensemble des fragrances (6 mini vapos de 2 ml, 25 €). A découvrir sur affinessence.com et dans une poignée de parfumeries de niche en France : Jovoy à Paris et au Mans, Arije et La Place à Paris, la Parfumerie de Megève, 1850 Parfum à Courchevel

Crédit photos : © Sophie Bruneau / Affinessence

Vous aimerez aussi peut-être : Bienvenue dans l’écrin chic de Mizensir à Megève

Anne Autret
Mes activités : fondatrice du site d’information BtoB L’Actu Spa & Bien-Etre, piges, conseil éditorial, conception-rédaction, communication. Mes domaines de prédilection : bien-être, beauté, tendances consommation. Mes pratiques de bien-être : spinal network analysis chez ma chiro préférée Sandrine Perrot, séances d'ostéo avec Magic Valentin Cohas, Pilates, running, badminton, massages bien-être, thalasso, balades au bord de la mer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *