Aux fourneaux avec, Food

Printanière, ma salade d’asperges et crevettes !

Allez, ça y est, c’est le printemps ! Et avec lui, ses légumes de saison d’un vert tendre pour colorer nos assiettes et nous donner du pep’s. Alors, voici une recette dans laquelle dame asperge tient le beau rôle. Et lisez vite, on vous livre des trucs et astuces pour la cuisiner avec en plus, quelques-uns de ses bienfaits !

SALADE D’ASPERGES ET CREVETTES CROUSTILLANTES

Préparation : 25 mn. Cuisson : 15 mn

Il me faut,
16 asperges blanches
12 gambas crues ou grosses crevettes
Huile d’olive (type Puget classique)
Piment d’Espelette
1 œuf
60 g de grosse chapelure
2 kumquats
Vinaigre de xérès
1 œuf dur
1 petite botte de cerfeuil

Allez, je me lance !
Décortiquez les queues de gambas, enrobez-les d’un filet d’huile d’olive Puget classique, parsemez d’une pincée de piment d’Espelette et réservez au frais.

Dans un bol, versez 4 cuillères à soupe d’huile d’olive, ajoutez la botte de cerfeuil ciselée, 1 cuillère à soupe de vinaigre de xérès, l’œuf dur concassé et les kumquats détaillés en petits dés. Rectifiez l’assaisonnement.

Lavez, épluchez les asperges, et faites cuire 12 à 15 mn (selon grosseur) dans un grand volume d’eau salée.

Pendant ce temps, roulez successivement les queues de gambas dans un œuf battu, puis dans la chapelure.

Dans une poêle antiadhésive chaude, versez 3 cuillères à soupe d’huile d’olive et faites cuire les gambas à feu moyen 2 mn de chaque côté.

Égouttez les asperges et répartissez-les sur des assiettes chaudes. Arrosez d’une bonne cuillère de vinaigrette et dressez les queues de gambas au-dessus. Parsemez d’un bon tour de poivre du moulin. Et pour accentuer la gourmandise, vous pouvez accompagner ce plat de belles tranches de brioche toastées.

Bon appétit !

©Puget

L’asperge, délicieux légume de printemps !

Saviez-vous qu’elle appartient à la famille des liliacées, qui est aussi celle de l’oignon, du poireau et de l’ail ? Longtemps considérée comme un produit de luxe, elle est aujourd’hui beaucoup plus abordable. Avant de la consommer, vous devrez faire preuve d’un peu de patience et la cuire à la vapeur ou à l’eau. Vous pourrez ensuite la servir en entrée ou en garniture.

Ses bienfaits ? L’asperge contribue à couvrir nos besoins nutritionnels quotidiens sans pour autant nous apporter de calories superflues. Elle est, en effet, légère, riche en minéraux (surtout en potassium et magnésium) et en vitamines (C et B, dans les pointes). Enfin, ses fibres douces et bien tolérées ont un effet stimulant sur le transit intestinal.

Blanche, violette ou verte ?
-L’asperge blanche est récoltée sitôt qu’elle montre le bout de sa pointe. Son goût est fin et délicat.
-L’asperge violette est récoltée une fois sortie de quelques centimètres. Ayant davantage été exposée au soleil, elle est un peu plus fruitée.
-L’asperge verte, elle, est cueillie lorsqu’elle mesure une quinzaine de centimètres. Pour lui faire conserver sa tendresse, on la protège dès sa sortie de terre par un petit tunnel plastique. Très fine, son goût est prononcé.

Parmi les variétés contemporaines, citons Andréas, Filéas, Orane ou Obélisk pour les obtentions françaises ; Gijnlim, Grolim, Thielim, Backlim, Herkolim ou encore Avalim pour les variétés développées en Hollande.

Je la prépare…
Avant de pouvoir déguster vos asperges, il vous faudra les cuire. Mais ce n’est pas tout !
-Les asperges blanches et violettes demandent d’abord un peu de préparation. Commencez par couper leur base (un peu plus ligneuse) de 2 cm environ. Puis, épluchez les tiges à l’aide d’un épluche légumes, de la pointe vers le talon. Rincez et séchez dans un linge propre.
-Les asperges vertes, quant à elles, doivent juste être lavées. Au besoin, vous pouvez les rafraîchir en coupant les talons un peu secs.

Sa cuisson ?
-Les asperges blanches ou violettes cuisent en 20 minutes, ficelées en botte dans une casserole d’eau. Démarrez la cuisson à froid pour éviter aux pointes de ramollir. En autocuiseur, comptez 10 minutes à partir de la rotation de la soupape.
Les asperges vertes cuisent 5 minutes de moins. En fin de cuisson, n’hésitez pas, avant de les égoutter, à les plonger dans un bain d’eau glacée afin qu’elles restent bien vertes.

Les asperges peuvent également cuire au four, en papillotes, avec un fond de bouillon. Comptez alors 20 minutes de cuisson. Évitez, en revanche, le four à micro-ondes : les asperges resteront trop fermes. Petite astuce : pour obtenir une cuisson parfaite, disposez les pointes d’asperge vers le haut. Pour vous y aider, il existe aujourd’hui dans le commerce des cuiseurs à asperges hauts et étroits. L’asperge se déguste surtout avec des vinaigrettes. Mais elle se marie également très bien avec : les œufs, les volailles, les salades, les fromages doux, les viandes blanches. Elle se cuisine aussi aisément en gratin, dans une quiche ou en velouté. Servez des asperges chaudes avec des œufs à la coque et du parmesan. Trempées dans le jaune d’œuf puis dans le fromage, elles seront divines !

Le conseil : « Si vous surveillez votre ligne, accompagnez vos asperges d’une sauce au fromage blanc et aux herbes : c’est moins calorique que la vinaigrette, et tout aussi bon ! »

©recette Puget; ©Pixabay;
©Merci à Interfel

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *