Bien-être, Ma santé

Soins de support : bienvenue à la Maison !


On le sait : les soins de support sont une aide précieuse pour remonter la pente et renouer avec soi quand on est touché par le cancer. Un peu partout en France, les lieux fleurissent pour accueillir les femmes – et les hommes – atteints par la maladie. Des lieux de vie, de rencontre et de renaissance pour se faire du bien et réenchanter le quotidien. A Lyon et à Paris, visite guidée !

La Maison des Bonnes Fées à Lyon

C’est un nouveau lieu dédié aux thérapies complémentaires, où l’on vient prendre soin de soi pendant ou après un cancer. Une parenthèse de bien-être, dans un parcours de soins lourd en traitements et en effets secondaires. Après Nancy en 2018, une Maison des Bonnes Fées a ouvert au Centre de Lutte contre le cancer Léon Bérard (CLB), à Lyon. Les Bonnes Fées ? Cette association créée par Sylvie Tellier vient en aide, depuis quatre ans, aux femmes dans le besoin et atteintes d’un cancer, avec la participation active de 17 ex-Miss France. A Lyon, l’espace est cosy et chaleureux : il est ouvert à tous les patients suivis au CLB, quel que soit leur âge – les hommes sont également les bienvenus. Pour l’instant, des ateliers collectifs (make up, soin des mains…), des soins du visage et des soins du corps sont proposés. On y vient aussi pour recevoir des conseils et des astuces beauté, afin de gérer les problèmes de chute de cheveux, de sécheresse cutanée, d’ongles fragilisés… Mais d’autres activités seront bientôt mises en place comme la méditation, le nouage de foulard ou des ateliers de conseils en sexologie. C’est gratuit et c’est bon pour le moral !

En pratique : 28 rue Laënnec. Renseignements et inscription : 04.78.78.28.28
Bon à savoir : une Maison des Bonnes Fées existe aussi à l’Institut de Cancérologie de Lorraine, à Nancy. 6 avenue de Bourgogne à Vandoeuvre-lès-Nancy ; renseignements et inscription : 03.83.59.84.86

La Maison Rose à Paris

Se faire belle, danser, déguster, apprendre, s’informer, jouer, partager en famille, se détendre, trouver du réconfort ou papoter entre amis… C’est pour toutes ces bonnes raisons – et bien d’autres encore – que l’association RoseUp a lancé la création de ses Maisons Roses pour les femmes atteintes d’un cancer ou en post-traitement. La première a ouvert ses portes à Bordeaux en 2016, la seconde à Paris au mois de juin dernier, dans un bel espace de 230 m² joliment décoré. Seul pré-requis : pour participer aux ateliers et conférences, les « Lady Rose » doivent adhérer à l’association (25 € annuels) créée par Céline Lis-Raoux et Céline Dupré. Ensuite, tout est possible (ou presque) : danse adaptée, barre au sol, atelier « Dance floor » pour les mères et leur ado ou de tango argentin pour les couples, Nail art, pose de foulard, massages, cours de cuisine, sophrologie, atelier de reconversion professionnelle, apéro sexo… What else ?

En pratique : 27 rue de Rambouillet 75012 Paris ; 01 88 40 06 90 ; ouvert du lundi au vendredi de 10H à 17H. Sur inscription.

Bon à savoir : la première Maison Rose a vu le jour à Bordeaux, 9 rue de Condé ; 05 40 12 41 20 ; ouvert du lundi au vendredi de 10h à 17h30.

Crédit photos : ©Pixabay ; ©La Maison des Bonnes Fées Lyon ; ©La Maison Rose Paris

Vous aimerez aussi : Des lieux pour mieux vivre avec le cancer

Anne Autret
Mes activités : fondatrice du site d’information BtoB L’Actu Spa & Bien-Etre, piges, conseil éditorial, conception-rédaction, communication. Mes domaines de prédilection : bien-être, beauté, tendances consommation. Mes pratiques de bien-être : spinal network analysis chez ma chiro préférée Sandrine Perrot, séances d'ostéo avec Magic Valentin Cohas, Pilates, running, badminton, massages bien-être, thalasso, balades au bord de la mer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *