Bien-être, Nos experts

Anti-stress : sophrologie et relaxation aquatique !

Cet été, profitons des piscines, des lacs et des océans pour se relaxer tout en méditant dans l’eau, cet élément si apaisant et si rafraîchissant. L’idéal est bien sûr de le faire avec un praticien comme Jean-Marc Guérineau, mais on peut aussi tenter la relaxation par soi-même : seul ou guidé par un proche au moment de faire « la planche » par exemple, allongé sur l’eau et bercé tout simplement…

Jean-Marc Guérineau (photo ci-contre) est sophrologue-relaxologue, praticien en hypnose – pour traiter notamment les addictions et les dépendances -, et thérapeute Fleurs de Bach (l’équilibre des émotions), spécialisé dans les acouphènes, les vertiges et l’hyperacousie.

L’avis de l’expert en relaxation aquatique

« Je suis praticien en massage et en relaxation aquatique, afin d’accompagner tout un chacun vers un état de mieux-être en utilisant les bienfaits de l’eau chaude en bassin. En fonction de chaque problématique, l’objectif est d’aider les personnes à passer des caps, aussi bien physiques que psychologiques, et à se libérer des peurs qui empêchent de vivre sereinement. La relaxation aquatique s’adresse à tous les publics, même phobiques, pour un moment unique de lâcher prise et de reconnexion à soi. Cette pratique permet de trouver un nouveau souffle, bercé par des mouvements doux, des étirements et une expérience méditative. Elle permet de renouer avec soi à l’heure où notre mode de vie, bien souvent, n’est plus en phase avec ce que nous sommes vraiment ».

Pourquoi la sophrologie dans l’eau ? 

L’eau est notre principal constituant : elle s’exprime et imprime une mémoire, qui nourrit et hydrate la moindre de nos cellules et notre psychisme. Des études récentes – réalisées sur la mémoire de l’eau par le professeur Japonais Emoto-, renforcent l’idée que nous mémorisons par le filtre de l’eau les effets négatifs et positifs des émotions qui nous atteignent dans la vie, explique Jean-Marc Guérineau. La sophrologie – pratique psychocorporelle anti-stress très puissante – plonge idéalement dans l’élément eau car elle vise surtout la relaxation et le bien-être.
Rappelons-nous : l’eau de mer est l’élément préféré de notre corps. Constitué de 70% d’eau salée, notre plasma sanguin présente une composition similaire à celle de l’eau de mer. Ainsi, dès qu’elle est chauffée, notre organisme va y puiser les oligo-éléments dont il est en carence. C’est l’effet d’osmose. Les bienfaits de l’eau vont bien au-delà de l’hygiène alimentaire et d’une activité physique : il s’agit d’une véritable thérapie cellulaire, par une prise de conscience extraordinaire de notre corps et de notre esprit dans l’eau. La relaxation aquatique peut également se faire en eau thermale. Cet accompagnement en eau chaude s’appuie sur différentes méthodes et pratiques de massages aquatiques déjà éprouvées : Watsu, Janzu, Aguahara, aqua-yoga…

Comment se passe une séance ?

La séance se pratique en bassin dans une eau chauffée à 34°C minimum – eau de mer, eau thermale… Ce soin aquatique se définit par un ensemble de mouvements et d’étirements effectués au rythme de la respiration. Chaque partie du corps est sollicitée par des bercements et des étirements réalisés dans une infinie douceur. Une véritable danse aquatique autour de la flottaison se met en place. Un travail en immersion est possible (avec l’utilisation d’un pince-nez), afin d’aller plus loin dans le lâcher prise et la relaxation profonde, voire dans une expansion de conscience. La sophrologie-relaxation-aquatique peut accompagner tout un chacun dans la douceur et la joie profonde de la découverte de soi, dans un milieu très accueillant. Elle fait jaillir la source qui mène vers nos systèmes de défenses (contre les agressions extérieures ou liés à nos rythmes de vie) et nous amène à travailler sur nos blessures originelles. La relaxation aquatique révèle certaines de nos émotions, qui remontent très loin dans notre mémoire, ou encore certains rites et croyances, inscrits depuis longtemps dans notre mémoire personnelle. C’est une invitation à dialoguer avec nos résistances, une « amie » qui va nous révéler des informations et nous permettre d’éloigner nos peurs, de lâcher prise par son action enveloppante et les gestes bienveillants du praticien. Un nouvel espace de liberté s’ouvre alors, permettant de faire un voyage vers l’essentiel.

Quels sont ses bienfaits ?

Cette pratique soulage la colonne vertébrale du poids du corps, libère les émotions enfouies dans l’inconscient, dénoue les tensions musculaires et articulaires, dissipe le stress, la nervosité et les angoisses, harmonise les flux de l’énergie vitale, connecte à nos mémoires originelles… Elle permet d’approfondir et de stabiliser la respiration, qui est fondamentale dans nos émotions et dans notre vivance. Et d’installer une paix intérieure durable. L’expérience est extraordinaire, comme vaste, libre, océanique.Les émotions remontent par la joie, l’amour, la compassion. L’eau régule la pression sanguine, le rythme respiratoire, améliore le sommeil, renforce le système immunitaire : elle est une source de vie !

  • Jean-Marc Guerineau, Saint-Georges-De-Didonne (Charente-Maritime, 17). Son site : jmg-sophrologie-hypnose.fr
  • D’autres lieux : de nombreux centres de thalassothérapie proposent la relaxation dans l’eau comme à la thalasso de Dinard avec l’Aqua-respiration (thalassa.com).

© Pixabay, JM Guerineau

Nathalie Giraud
Journaliste indépendante pour la presse grand public, elle est spécialiste de l’écologie, de la santé environnementale et des médecines complémentaires. Membre de l’association JNE (Journalistes-écrivains pour la Nature et l’Ecologie), elle est l’auteure du livre « Epices et Santé » (Trédaniel Editeur). Tèl : 06 11 70 21 99.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *