Dans mon assiette, Food

Ça change ! Mon cheesecake ananas-menthe

On le découvre, car il est aussi vert à l’extérieur qu’il est mûr et sucré à l’intérieur.

Primé Saveurs de l’Année 2021*, certifié « sans éthéphon » (c’est-à-dire sans régulateur de maturation végétale), cet ananas (une variété premium Del Monte Gold®) est très sucré et juteux et offre une grande teneur en vitamines, minéraux, fibres et antioxydants. Cultivé dans les fermes costaricaines, il bénéficie d’un terroir exceptionnel et de conditions climatiques idéales. Certes, vous me direz, “cet ananas vient du Costa Rica… ” (et oui pas d’ananas, c’est dommage, chez nous en France), c’est vrai, mais s’il faut choisir un fruit qui vient de loin, autant le faire en connaissance de cause. C’est aussi ce qui nous a intéressé ! Du coup, on a appris que depuis 2016 l’entreprise qui le récolte, a lancé un programme mondial « d’agriculture responsable » dans 100% des exploitations agricoles détenues et associées d’ici 2030. La marque veille ainsi à respecter durablement l’environnement, notamment avec les producteurs avec qui elle travaille. L’entreprise a ainsi récemment obtenu deux certifications importantes par SCS Global Services («Agriculture Durable» pour les ananas du Costa Rica, «Neutre en carbone» pour les exploitations d’ananas en Carbone). C’est mieux de savoir d’où ça vient, comment est-ce cultivé…, vous ne trouvez pas ? En tout cas, la recette est tellement simple qu’on passe tous en cuisine pour mettre la main à la pâte. 

Le cheesecake ananas-menthe

Une recette selon Marianela (Le Meilleur Pâtissier – M6)

Il me faut,

Pour 6 à 8 personnes

Pour le croustillant et le cheesecake
100g de beurre
20g de sucre roux
150g de biscuits Petit Beurre
300g de fromage Philadelphia
 200g de lait concentré sucré
4 citrons (ou 100 ml de jus
400g ananas Del Monte
Le zeste d’1 citron vert
Quelques branches de menthe

Allez, je me lance !

Faire fondre le beurre au micro-ondes.

Écraser les biscuits (idéalement au mixeur) et les mélanger avec le sucre et beurre. Réserver au congélateur.

Pour le cheesecake :  
Faire ramollir la gélatine dans un bol d’eau puis faire tiédir le jus de citron au micro-ondes. Mélanger le tout et laisser refroidir.  Une fois refroidie, mélanger cette préparation avec le fromage Philadelphia et le lait concentré sucré jusqu’à homogénéisation. Réserver. 

Faire monter la crème fleurette en chantilly, puis la mélanger délicatement avec l’appareil à cheesecake.

Mettre au congélateur 15 min maximum.

Pendant que les préparations sont au congélateur, découper l’ananas en petits cubes, hacher les feuilles de menthe (en garder quelques-unes pour la décoration), râper les zestes du citron vert et mélanger le tout.

Dresser individuellement chaque dessert à l’assiette à l’aide d’un emporte-pièce : déposer une couche de croustillant, une couche d’appareil à cheesecake, puis la brunoise d’ananas . Placer 2 feuilles de menthe pour la décoration et servir !  Vous pouvez aussi en réaliser un grand dans un moule adapté.

L’astuce conso : Comment savoir si un ananas est prêt à être dégusté ?

La coloration du fruit doit être homogène et ses feuilles doivent être d’un beau vert, assez franc. Soupesez ensuite l’ananas : il doit être assez dense. Quand un ananas est mûr, il dégage une odeur douce et très parfumée. Attention, un ananas déteste le froid, gardez-le à température ambiante, à proximité d’une pomme mûre ou d’un avocat si vous devez le garder quelques jours avant dégustation.

*Monadia 2021
©DR

Je lis aussi

Mon cheesecake fraise et rhubarbe, en vidéo

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *