A la une, Ma santé

Covid Long, post-cancer, acouphènes : on se refait une santé aux Thermes de Saint-Gervais !

BienFaits pour nous est parti à la découverte des Thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc et de son sublime spa thermal, Les Bains du Mont-Blanc : un lieu unique, ancré dans le territoire Alpin de la Haute-Savoie, et niché au fond d’un verdoyant parc arboré de 10 hectares. Bienvenue dans l’univers rafraîchissant de la gorge du Bonnant, où les premiers curistes dès 1807, se pressaient pour venir “prendre les eaux” ! C’est ici aussi, que jaillit naturellement chaude à 39°C, suite à son long voyage dans les roches souterraines, une eau millénaire tombée il y a 6500 ans sur les sommets enneigés du massif du Mont-Blanc. Une eau thermale aux propriétés uniques (riche en bore et manganèse cicatrisants, calcium régénérant, strontium apaisant et en sulfate anti-inflammatoire), puisée à 101,5 mètres de profondeur précisément et jusqu’à 30 fois plus riche en minéraux qu’une eau minérale classique. Les Thermes de Saint-Gervais, c’est ainsi 200 ans d’expertise médicale développée autour de cette eau bienfaisante, et nous, à la rédaction, nous avons adoré l’endroit ! Petit tour des lieux et des soins proposés…

Si les Thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc sont reconnus et spécialisés dans le traitement des affections dermatologiques, des grands brûlés et des cicatrices, mais aussi des voies respiratoires et des muqueuses bucco-linguales (gingivite, aphtose, maladies parodontales, etc.), ils proposent aussi désormais aux curistes des réponses thérapeutiques naturelles et efficaces à travers 3 nouveaux “programmes” libres et personnalisés. Un programme Covid long (pour soulager et redonner confiance), un programme Viva Post-Cancer (pour se réconcilier avec soi) et un programme Acouphènes : des sessions de 18 jours et 6 jours, qui pendant l’année viennent en complément d’une cure thermale conventionnée. Rénové en 2018, le centre, — pour lequel nous avons eu un vrai coup de cœur pour sa situation et son environnement, ses locaux, etc…—, qui se distingue surtout aussi par une solide équipe d’experts “aux petits soins” avec chaque curiste, compte dans le trio de tête des établissements thermaux dermatologiques de France !

DES PROGRAMMES DÉDIÉS QUI FONT LEURS PREUVES !

LE PROGRAMME COVID LONG.

Quand ? 4 sessions par an : 18 jours dans le cadre d’une cure conventionnée, 6 ou 12 jours dans le cadre d’une cure libre.

A ce jour, il n’existe pas de remède connu et les patients qui en souffrent éprouvent souvent un sentiment d’abandon. Cette pathologie émergente nécessite une offre de soins adaptée, orchestrée par une équipe pluridisciplinaire. C’est précisément ce qu’ont mis en place Les Thermes de Saint-Gervais Mont Blanc : un accompagnement le temps d’une cure thermale de trois semaines au plus près des besoins, des attentes et des progrès des patients, centré sur la respiration et la récupération physique. « Lors des sessions de 2022, nous avons reçu des personnes de 30 à 70 ans. Leur point commun : une fatigue générale, physique et psychique handicapante, explique le Docteur Bigot, médecin ORL aux Thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc. On constate aussi parfois une fatigue à l’effort avec, par exemple, une violoncelliste qui ne peut plus porter son instrument. On observe aussi une perte olfactive sachant qu’elle est définitive après 18 mois. Or la perte de l’odorat engendre l’altération du goût avec toutes ses répercussions. Ces personnes souffrent aussi de douleurs musculaires, respiratoires et/ou articulaires. Ces trois semaines apaisent tous ces troubles et calment leur anxiété. »

Les + du programme pour le curiste : un suivi médical, des soins à l’eau thermale (voies respiratoires/ORL, muqueuses bucco-linguales et/ou dermatologie). 6 séances d’activités physiques adaptées (en intérieur ou à l’extérieur : aquabike, aquarelax, aquastretching, marche nordique et proprioception…), avec des séances de sophrologie pour apprendre à gérer sa fatigue et ses émotions. Un accès illimité aux Bains du Mont Blanc, le spa thermal du centre. Une prise en charge individuelle avec un kinésithérapeute pour un réentraînement à l’effort (massage sous eau thermale, kiné respiratoire, etc). Un entretien individuel avec un psychologue et plusieurs temps d’échanges collectifs thématiques. Une adaptation du programme au quotidien, selon la forme physique de la personne.

ILS TÉMOIGNENT…

« Le premier bienfait de notre programme Covid Long, ce sont les soins thermaux qui, répétés chaque jour, améliorent l’état physique et psychique des curistes Covid Long. Le deuxième effet positif émane du groupe. En effet les personnes souffrant de signes prolongés de la Covid-19 se sentent souvent isolées car la plupart des symptômes sont invisibles et peuvent évoluer de façon fluctuante. Ici on les croit, on sait que ce n’est pas imaginaire. Et elles se retrouvent avec des personnes qui connaissent la même situation même si les symptômes peuvent différer. Cette reconnaissance leur redonne confiance, leur permet de relativiser. Elles reprennent espoir avec la conviction qu’il y a quelque chose à faire pour aller mieux. Pendant trois semaines, le temps d’une cure thermale, ces personnes accumulent des outils et des pistes pour se prendre en charge grâce au groupe et aussi à tous les professionnels de santé qu’elles vont rencontrer sur place. » Stéphanie Ballenghein, intervenante au pôle médical.

« Ce programme m’a tout simplement sauvé la vie ! confie Sandra, 41 ans, curiste. Les soins ORL que j’y ai reçus m’ont permis de récupérer 50% de ma capacité pulmonaire, poumons qui ont été gravement touchés par la Covid. Les soins à l’eau thermale sont un vrai plus. J’ai aussi retrouvé l’envie de bouger, moi qui n’arrivais même plus à me lever le matin, tellement j’étais une boule de douleurs. Et surtout, j’ai été écoutée, prise en considération, suivie de près par les équipes… Ils ne m’ont pas lâchée (rires). J’ai rencontré également d’autres personnes dans la même situation que moi, et tout cela donne la force de continuer à vivre “autrement”, mais surtout d’avancer. C’est si précieux ! Enfin un lieu où nous sommes compris et traités. Depuis, j’essaye de venir ici une fois par an. »

« Au bout de trois semaines de cure, le lâcher-prise se lit sur leurs visages. Ils se sentent détendus, différents, plus libres. Au niveau respiratoire, ils retrouvent du confort grâce au travail global contenant/contenu permis par la kiné respiratoire et les massages sous l’eau. La cure leur a redonné confiance dans leur corps et l’énergie pour rebondir de retour à la maison en mettant en place des actions concrètes pour continuer à aller mieux. » Johann Banon, kinésithérapeute.

LE PROGRAMME VIVA POST-CANCER

Pour qui ? Pour les femmes et les hommes qui ont suivi un traitement contre le cancer (sur avis médical). Quand ? 18 jours, 5 sessions pendant l’année.  

Cicatrices internes et externes, assèchements et inflammations cutanés, lésions buccales sont les principaux effets secondaires des traitements anti-cancer. Les équipes des Thermes de Saint-Gervais Mont-Blanc ont décidé de prendre en charge ces maux qui souvent engendrent un impact négatif sur la qualité de la vie et l’image de soi. Une réparation cutanée qui va de pair avec une reconstruction psychologique…

Les + pour le curiste : chaque matin, des soins pour les muqueuses bucco-linguales et des soins corporels dermatologiques à l’eau thermale pour calmer l’état inflammatoire, améliorer la circulation (veino-lymphatique, syndrome du gros bras), la souplesse cutanée, accélérer la cicatrisation (avec des massages cicatriciels, spécialité du centre thermal), réhydrater, et réparer les ongles, relancer la pousse des cheveux… Une consultation avec un dermatologue et un kinésithérapeute brûlologue, spécialiste des cicatrices. 3 séances d’activités physiques adaptées et 5 séances individuelles aux Bains du Mont-Blanc ((aquabike, médecine ball, étirements, relaxation). Un atelier diététique pour connaître ses alliés alimentaires et faire le point sur ses habitudes. Un bilan individuel avec un coach sportif avec un suivi possible trois mois après la cure, pour ajuster le programme de départ.

ILS TÉMOIGNENT…

« Beaucoup de curistes pendant leurs traitements anti-cancer ont eu un rapport difficile à l’alimentation, constate Gaëlle Girier, diététicienne du centre, et c’est donc l’occasion de revoir avec eux leurs habitudes alimentaires, de réapprendre à manger, goûter, avec plaisir. Il y a aussi beaucoup d’idées reçues sur certains aliments, du coup on revoit tout cela ensemble, individuellement et lors de séance collective. C’est très stimulant pour chacun ! »

LE PROGRAMME ACOUPHÈNES.

6 jours (4 sessions par an) pour mieux vivre ces “bruits” dans la tête.

Sifflements, bourdonnements ou cliquetis qui accaparent l’esprit et finissent pas isoler socialement : 10 à 18% de la population française souffrirait d’acouphènes. Si les Thermes de Saint-Gervais ne prétendent pas enrayer ces symptômes, en revanche, ils réunissent plusieurs spécialités pour les “mettre à distance”. Cette cure courte (6 jours) de dépistage de solutions personnelles alterne en effet soins thermaux, ateliers et activités qui sont autant de pistes pour retrouver calme, sommeil et capacité d’attention !

Les + pour le curiste :  des soins thermaux au quotidien, un test d’audiométrie + un test THI pour évaluer la nature et l’impact des acouphènes. Des séances d’ostéopathie (bilan + intervention). Un rendez-vous avec un psychologue. Des activités physiques adaptées (aquabike, médecine ball, étirements, relaxation), avec un suivi trois mois après la cure proposé en option. Des séances de sophrologie. Un atelier diététique pour connaître ses alliés alimentaires et faire le point sur ses habitudes. Un bilan individuel, avec synthèse des différents intervenants, remis par le médecin ORL lors de la 2e consultation de fin de cure.

Le ++ : Le groupe se limite à 10 personnes par sessions pour assurer une écoute et une personnalisation des soins et des activités. En fin de cure, le curiste reçoit un livret, véritable « boîte à outils » pour le retour à la maison ! Conseils kiné, sophrologie, activité physique, diététique, audio… tout y est !

ILS TÉMOIGNENT…

« L’entretien de votre sphère ORL (nez-gorge-oreille) permet d’améliorer la respiration, la perméabilité et le drainage des fosses nasales et des cavités annexes, des sinus mais aussi de la trompe d’Eustache qui relie l’arrière nez à l’oreille. En améliorant la ventilation de l’oreille moyenne, on améliore aussi l’audition. » Dr Jouanin, médecin ORL.

« En fin de séjour, vos acouphènes n’ont pas disparu, mais la cure aide rapidement à mieux les gérer, donc à les supporter. Eviter le silence, approfondir le travail psychologique, optimiser l’appareillage auditif, poursuivre les séances d’ostéopathie ou de sophrologie, débuter une activité sportive adaptée, retrouver l’apaisement du milieu aquatique, voici quelques pistes que vous avez pu explorer. Vous avez compris l’importance du cercle vicieux psychologique d’aggravation par les traumatismes et les difficultés de votre vie personnelle. Vous avez pu prendre du temps pour vous analyser et pour comparer votre expérience avec celles des autres et vous rassurer. » Dr Bigot, médecin ORL.

ON A TESTÉ !

LA DOUCHE FILIFORME : LE SOIN DERMATOLOGIQUE PHARE DES THERMES !
Créée à l’origine pour les grands brûlés soignés à Saint-Gervais, ce soin est dispensé par le médecin thermal. Une ou deux lances, brevetées pour les Thermes de Saint-Gervais (par une entreprise de mécanique de précision spécialisée du coin de Saint Gervais), sont utilisées selon la pathologie. L’eau thermale est projetée pendant 1 à 3 minutes à très haute pression sur la zone à traiter via des micro trous qui provoquent la sensation de points d’acupuncture sur la peau. Pour les cicatrices, le médecin recherche une action mécanique sur le tissu pour les assouplir. L’eau sous pression mobilise la peau en profondeur, décolle le derme et lève les adhérences. Pour les maladies de peau (eczéma ou psoriasis), la pression est beaucoup moins élevée. Là, le médecin travaille sur la desquamation. Il nettoie la peau et enlève les peaux mortes. La sensation ? C’est tonique et forcément ça rougit vite, mais l’efficacité du procédé est indéniable !

ON A AUSSI… BEAUCOUP AIMÉ !

Outre la situation et l’environnement privilégiés du centre thermal (au cœur de la végétation), c’est toute une organisation bien pensée et tournée vers le bien-être du curiste qui nous a séduit. Parmi ces petites attentions : l’ordre des soins qui est libre (les équipes se plient au rythme de chacun) ; la possibilité pour le parent d’accompagner son enfant de moins de 11 ans dans les soins thermaux ; un accès aux Bains du Mont-Blanc, le spa thermal des Thermes offert à chaque curiste (qui bénéficie par la suite d’un tarif préférentiel pour lui et l’accompagnant de son choix, autant de fois qu’il le souhaite). Et aussi, une fois par semaine, les curistes peuvent partager un déjeuner dans un restaurant proche des Thermes, en compagnie d’un membre de l’équipe thermale. L’occasion de faire connaissance entre curistes, d’échanger sur ses pathologies et de créer du lien…
C’est écoresponsable ! L’énergie calorifique de l’eau thermale permet de chauffer l’ensemble du bâtiment des Thermes grâce à un système de géothermie, qui respecte l’environnement et limite ainsi les émissions de C02 : quelle bonne idée !

LE COUP DE COEUR DE LA RÉDACTION !
LES BAINS DU MONT-BLANC

Comment ne pas tomber sous le charme de ce lieu si particulier pensé comme une halte holistique pour le bien-être du corps et de l’esprit ! Car ici, tout invite au lâcher-prise : couloirs d’expériences pour découvrir l’eau en glace, la brume de chaleur, l’orage rafraîchissant, alcôves de repos, bassins de flottaison, bains vapeur et saunas… Une scénographie qui fait appel à tous nos sens (jeu d’ombres et de lumières, gazouillis de l’eau qui jaillit, etc) et qui relate le trajet de l’eau de Saint-Gervais Mont-Blanc que l’on suit avec curiosité (du rez de chaussée jusqu’à l’étage). À l’extérieur, le spectacle est tout aussi surprenant et… relaxant : quatre bassins de températures différentes et trois saunas n’attendent que vous, en pleine nature, au fond de la gorge du Bonant. En levant les yeux au ciel, nous apercevons même de majestueux aigles virevoltant en toute quiétude et les cimes, au loin, des montagnes enneigées : un décor idyllique, que l’on a savouré dans l’eau chaude thermale bienfaisante. À noter : n’oubliez pas de profiter aussi de l’Institut de soin au 1er étage, pour découvrir leurs protocoles “alpins” : massages sous affusion d’eau thermale, modelages aux cristaux, aux plantes alpines… Sans oublier l’incontournable petit tour à la boutique pour découvrir entre autres, leur efficace gamme de produits 100% à l’eau thermale et aux extraits de plantes alpines (anti-âge, anti-imperfections, anti-rougeurs, hydratation…). Personnellement, nous sommes carrément addictes du Sérum éclat anti-âge qui fait désormais partie de notre routine beauté !

Cures, orientations, programmes, experts… je me renseigne sur : www.thermes-saint-gervais.com

LE BON CONSEIL DE LA RÉDAC !

Pour faire escale, posez vos valises à l’hôtel La Ferme de Cupelin 4* : un nid douillet, paisible et enchanteur, que Lauriane et Florian, les jeunes et talentueux propriétaires ont pensé avec soin dans les moindres détails. Un hôtel où vous vous sentirez, comme à la maison ! 9 chambres et suites décorées avec originalité, une accueillante piscine intérieure avec vue sur les montagnes pour se relaxer, et une table d’exception où le chef sublime dans l’assiette les (excellents !) produits locaux de saison et du coin… Vue imprenable sur le Mont-Blanc et Saint-Gervais pour savourer vos repas ! Le + : de belles offres « hébergement + séances de soins et accès au spa thermal des Thermes de Saint-Gervais » sont proposés. Allez, on réserve ! La Ferme de Cupelin 4*. 198 Route du château. 74190 Saint-Gervais-les-Bains. lafermedecupelin.com

Journaliste de presse grand public : je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui, et puis... " Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles ". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces jolis mots, devenus ma philosophie ! Et ça..., c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.