Bien-être, Ma santé

On veut du basilic, oui mais en aromathérapie !

Vous aimez son goût et son parfum ? Vous allez adorer son huile essentielle… Savez-vous que le basilic est une plante sacrée en Inde et qu’elle est multiple ? La grande famille des Basilics fait partie des Lamiacées (à l’instar de la Mélisse), et rassemble au moins onze huiles essentielles dont le Basilic Tropical et le Basilic Sacré (ou Tulsi en médecine ayurvédique). Que faire de ces deux merveilles de la nature ?

Basilic Tropical
Ocimum Basilicum var. basilicum
♥ A utiliser par la voie respiratoire et en cuisine
Anti-fatigue et anti-stress : elle stimule et équilibre le système nerveux dans de nombreux cas, du baby-blues à la convalescence, en passant par l’épuisement intellectuel, la fatigue psychique, la tristesse et les problèmes de mémoire. En effet, l’huile essentielle de basilic est positivante, elle apaise les peurs tout en augmentant la persévérance.
Spécial digestif (surtout en cas de stress) : ballonnements, lourdeur digestive, aérophagie, anti-spasmodique, nausées (pendant les voyages ou après un repas).
Par la respiration : 10 minutes matin et soir dans un diffuseur d’huile essentielle.
En cuisine (1 seule goutte par personne) : sa puissance aromatique épicée se marie très bien avec les desserts fruités aux agrumes ou aux fruits rouges. A tester aussi dans une vinaigrette.
Précautions d’emploi : ne pas utiliser sur la peau, sauf très diluée dans une huile végétale bio (1 goutte sur le plexus solaire en cas de stress). Ne surtout pas aller au soleil après utilisation cutanée car elle est très photosensibilisante. Interdite aux femmes enceintes, aux bébés et aux enfants de moins de 12 ans.

Basilic sacré (Tulsi)
Ocimum Sanctium
♥ A utiliser par voie respiratoire et cutanée (très diluée dans une huile végétale bio)
Anti-infectieux : contre les infections respiratoires (même d’origine allergique), antiseptique, anti-grippe, bactéricide, immunostimulant. Par diffuseur d’aromathérapie.
Dynamisant : en cas d’examen, de compétition et toutes situations qui nécessitent courage et volonté, massez la plante des pieds avec une goutte d’huile essentielle diluée dans trois gouttes d’huile végétale bio de votre choix (tous les matins, en cure). Ell est aussi anti-stress.
Précautions d’emploi : interdite aux femmes enceintes, aux bébés et aux enfants de moins de 12 ans. Très dermocaustique, toujours la diluer dans une huile végétale bio avant application cutanée. En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien, votre naturopathe ou au fabricant d’huile essentielle. Ne jamais oublier qu’une huile essentielle représente 50 fois la plante, c’est un vrai concentré. Donc, à utiliser avec parcimonie…

A lire : Traité approfondi de Phyto-aromathérapie, Dr Hervé Staub et Lily Bayer (éd. Grancher).

©PIXABAY

Nathalie Giraud
Je suis journaliste spécialisée dans le monde de la santé environnementale, des plantes et des médecines complémentaires. Et tout naturellement, j'ai commencé à me pencher sur l'apprentissage des thérapies pour prendre soin des autres dans ce vaste monde mouvementé : le niveau 1 sur les fondements de la méthode des Fleurs du Docteur Bach m'a beaucoup appris sur la gestion des émotions. Et je poursuis actuellement l'étude de l'Ayurvéda, médecine sacrée, naturelle et universelle qui nous vient de l'Inde, à l'instar du yoga ! Mon livre "Epices et santé" est sorti aux Editions Trédaniel, et mon prochain livre autour de la chronobotanique - écrit avec Jean-René Mestre, Docteur en Pharmacie - sortira cette année 2021 aux éditions Le Courrier du Livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *