Bien-être, Forme & wellness

Climats marins et thalasso : une arme anti-pollutions !

On veut de l’air pur ! Difficile d’échapper aujourd’hui aux pollutions de toutes sortes… Néanmoins, il existe encore des lieux où l’air semble préservé. Si, si, au bord de la mer, là où l’atmosphère est brassé par les vents ! Pour choisir le climat qui vous convient le mieux, posez-vous la question : est-ce que vous avez besoin d’iode ? Besoin d’air vivifiant pour stimuler votre organisme fatigué ? Avez-vous besoin de vitamine D ou de chaleur sédative ? En France, nous sommes bien lotis avec trois sortes de climats au bord de la Manche, de la côte Atlantique et de la côte méditerranéenne.

Thalasso, médecine et bord de mer. Il existe une valeur commune à toutes les thalassos en France, c’est le microclimat. Ensuite, les atmosphères diffèrent selon leur localisation géographique… Aujourd’hui, on parle de climatothérapie, surtout dans la prise en charge des personnes allergiques et asthmatiques. Mais de nombreuses pollutions ont atteint la majorité des urbains : plus de 50 000 germes par m3 d’air en ville, contre 500 à 2000 au bord de la mer et plus aucun en haute-mer… Près des côtes, les spécialistes comme le Dr Dominique Hoareau, auteur de l’ouvrage Les Thérapies marines (éd. Dangles), ont noté que le climat avait une action anti-infectieuse et cicatrisante pour la peau. Il stimule également l’activité thyroïdienne et assure une meilleure ventilation respiratoire. Reste que chaque littoral a  ses points forts :

Au bord de la Manche
A Granville et au Touquet, le climat est particulièrement vivifiant et riche en iode. Les vents d’ouest sont puissants, l’hygrométrie (l’humidité de l’air) est importante, et les températures restent basses en moyenne.
Pour qui ? Les personnes qui ont besoin d’iode, qui cherchent à redonner de l’énergie à leur organisme, et qui présentent des troubles respiratoires. Ce climat ne convient pas aux frileux, mais il plaira aux amoureux des beaux ciels gris-vert, de la mer emportée et des plages désertes à perte de vue.

Au bord de l’Atlantique
C’est le climat tonique le plus tempéré, avec un ensoleillement qui va croissant au fur et à mesure que l’on descend vers Biarritz et Saint-Jean-de-Luz.
Pour qui ? Ceux qui cherchent des températures douces, même en hiver, et qui ont besoin néanmoins d’un effet tonifiant. Choisir selon les températures, qui diffèrent sur la côte ouest, comme si vous prépareriez vos vacances.

Au bord de la Méditerranée
L’ensoleillement d’Antibes et de Cannes améliore la synthèse de la vitamine D, nécessaire pour fixer le calcium. La chaleur de l’atmosphère apaise le psychisme et engendre un état sédatif, sauf en période de mistral l’été !
Pour qui ? Les personnes qui ont besoin de chaleur, de vitamine D, de douceur, de se reposer et de mieux dormir. C’est bénéfique aussi en cas de rhumatismes ou de stress. En été : faire attention aux excès de soleil sur la peau et prendre en compte la chaleur des soins de thalassothérapie, combinée à la chaleur de l’atmosphère (s’hydrater entre les soins).

Et en Corse ?
Le climat insulaire est le plus proche de celui de la haute-mer, c’est le moins pollué.

©Philippe Marchand, Pixabay

Nathalie Giraud
Je suis journaliste spécialisée dans le monde de la santé environnementale, des plantes et des médecines complémentaires. Et tout naturellement, j'ai commencé à me pencher sur l'apprentissage des thérapies pour prendre soin des autres dans ce vaste monde mouvementé : le niveau 1 sur les fondements de la méthode des Fleurs du Docteur Bach m'a beaucoup appris sur la gestion des émotions. Et je poursuis actuellement l'étude de l'Ayurvéda, médecine sacrée, naturelle et universelle qui nous vient de l'Inde, à l'instar du yoga ! Mon livre "Epices et santé" est sorti aux Editions Trédaniel, et mon prochain livre autour de la chronobotanique - écrit avec Jean-René Mestre, Docteur en Pharmacie - sortira cette année 2021 aux éditions Le Courrier du Livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *