Bien-être, Ma Beauté

Mod’s hair, la cinquantaine qui décoiffe… !

Qui ? Ils ont été les premiers coiffeurs studio, ont côtoyé les stars de cinéma et les grands couturiers, inventé le style coiffé-décoiffé… Mod’s hair a été créé il y a 50 ans tout ronds par deux frères, Frédéric et Guillaume Bérard. L’aîné, Frédéric, est apprenti dans le salon de Jean-Marc Maniatis. Il y croise les stars de l’époque, Johnny, Sylvie Vartan, Catherine Deneuve, fait à 17 ans son premier studio pour le magazine Elle. Etoiles dans les yeux… Son jeune frère décide de suivre ses traces et très vite, le tandem monte la première agence de coiffure studio pour les photos de mode. Frédéric et Guillaume sont les premiers à coiffer en life les plus beaux top models pour Helmut Newton, Guy Bourdin, Sarah Moon, puis plus tard Jean-Baptiste Mondino, Peter Lindberg, Mario Testino… Leur chemin a croisé celui de Jean Seberg, Isabelle Adjani, Mick Jagger, Naomi Campbell, Claudia Schiffer, Kate Moss, Inès de La Fressange, Carla Bruni, Jessica Chastain. Et de bien d’autres.

Quand ? Nous sommes en 1968. La France défile et la nouvelle génération casse les codes vestimentaires, musicaux, culturels, sociétaux… Bref, la vie se réinvente. Les années 60 : une décennie marquée par l’avènement des Mods, ce mouvement né à Londres à la fin des fifties. Biberonnés à la black music et au british beat (The Spencer Davis Group, The Small Faces, The Kinks, The Who…), élégants dans leur costume-cravate cintré, adeptes du polo Fred Perry et de la minijupe de Mary Quant, se déplaçant de fête en fête sur leur Vespa… 1968, c’est aussi l’année de la comédie musicale rock Hair qui célèbre le mouvement hippie et la révolution sexuelle. D’où ce nom : mod’s hair… !

Où ? Vogue, Elle, Harper’s Bazaar, Marie-Claire… Tous les grands magazines font appel aux frères Bérard, qui deviennent très vite les chouchous des journalistes de mode. Les lectrices réclament ces virtuoses du ciseau ? Sur les conseils de Jean-Louis David, ils ouvrent leur premier salon en 1974, rue de Rennes à Paris. Aujourd’hui, Frédéric et Guillaume possèdent toujours deux salons dans la Capitale, l’un rue Marbeuf et l’autre rue Saint-Dominique. Mais mod’s hair, c’est aussi 40 salons en franchise à travers la France, 200 à l’étranger et cinq centres de formation. L’âme artiste et le sens du business !

Quoi ? En créant mod’s hair, Frédéric et Guillaume décident d’en finir avec les vieilles habitudes et les coiffure ampoulées, camisolées… Exit, les rouleaux ! Les deux frères privilégient le brushing et revisitent les techniques de coupe. Artisans du style coiffé-décoiffé, ils libèrent les cheveux et prônent une élégance naturelle et glamour, facile à entretenir chez soi. Car pour le duo, c’est cela, « être bien coiffée » ! Ensemble, ils se font lanceurs de tendance avec leur look Tintin, une coupe iconique des 80’s, réinventent le court avec les coupes Beatles (1990) et Colette (automne-hiver 98-99), redessinent le carré avec Purple-Angie… En 2018, mod’s hair signe une collection été anniversaire, emblématique de leur « patte » et de leur empreinte. Une collection pour les filles de leurs clientes. Flashback… Happy birthday, mod’s hair !

Crédit photos : ©mod’s hair

Anne Autret
Mes activités : fondatrice du site d’information BtoB L’Actu Spa & Bien-Etre, piges, conseil éditorial, conception-rédaction, communication. Mes domaines de prédilection : bien-être, beauté, tendances consommation. Mes pratiques de bien-être : spinal network analysis chez ma chiro préférée Sandrine Perrot, séances d'ostéo avec Magic Valentin Cohas, Pilates, running, badminton, massages bien-être, thalasso, balades au bord de la mer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *