Nos experts

Love sur le net : attention aux cyberattaques !

La Saint-Valentin, moment idéal pour rechercher l’amouuuur ! C’est un fait, de plus en plus de personnes, femmes et hommes, décident aujourd’hui de le faire « en ligne ». Il faut donc veiller à se protéger lors de sa recherche de l’âme-sœur, mais aussi quand on l’a déjà trouvée et que l’on désire lui déclarer sa flamme. En effet, les hackers profitent de ce moment pour mettre au point leurs techniques de phishing et autres cyberattaques. C’est un pro du net, Pascal Le Digol, Country Manager France de la société Watchguard, pionnière dans le développement de technologies de cyber-sécurité, qui nous rappelle ces conseils de (très) bon sens…

Je me protège quand je recherche l’âme-sœur

Lorsque l’on cherche sa moitié sur Internet, il est fréquent de s’inscrire sur un site de rencontre. Il y a plusieurs choses à savoir avant de rentrer vos informations personnelles sur un site ou une application. Tout d’abord, veillez à ne pas rentrer vos informations personnelles en créant votre profil. Ne donnez pas votre vrai nom, âge, lieu de résidence… N’utilisez pas votre adresse mail principale, préférez une adresse secondaire que vous utiliserez seulement sur ce genre de site.

Que vous utilisiez un site de rencontre ou une application, vérifiez que la géolocalisation soit désactivée sur votre profil. Certains sites de rencontre demandent en effet votre localisation pour trouver des profils proches de vous. Vérifiez les paramètres, faites-en sorte que votre position géographique n’apparaisse pas sur votre profil.

Une fois votre profil créé, vous aurez envie de commencer à discuter avec d’autres utilisateurs. Ne donnez jamais d’informations personnelles avant de vous être assuré que le profil avec lequel vous entrez en contact, n’est pas un faux. En effet, vous pourriez recevoir des invitations en provenance de faux profils, qui sont en réalité des bots ; ceux-ci chercheront à vous faire payer pour pouvoir discuter plus longuement avec vous. Des hackers peuvent aussi se dissimuler derrière certains profils et vous inciter à cliquer sur des liens pensés pour vous rediriger vers des sites malveillants ou d’autres qui sont, en réalité, des logiciels malveillants conçus pour usurper vos données personnelles.

Enfin, faites attention au malvertising. Cette technique utilisée par les hackers consiste à placer de fausses publicités sur les sites, notamment les sites de rencontre. En cliquant sur ces publicités, vos informations personnelles peuvent être dérobées grâce à un logiciel malveillant. Faites attention aux liens qui vous redirigent vers d’autres sites.

Je me protège quand je déclare ma flamme…

Si vous avez déjà trouvé l’élu(e) de votre cœur, vous allez peut-être recevoir une carte de vœux de sa part pour vous déclarer son amour. Si votre moitié n’a pas envie d’utiliser la méthode traditionnelle, à savoir une carte papier, il/elle optera peut-être pour une carte de vœux électronique. Soyez prudent à la réception : vérifiez-en toujours l’émetteur. Si vous ne le connaissez pas, ne l’ouvrez pas ! Certaines personnes malintentionnées pourraient y avoir placé un logiciel malveillant.

De même, lorsque vous recevez des mails vous promettant des bons plans et autres réductions spéciales Saint-Valentin (ou toute autre occasion), faites attention à ne pas vous faire piéger par de fausses annonces. Si quelque chose est gratuit et ne devrait pas l’être, redoublez de méfiance. Il se pourrait que ce soit de fausses promotions pensées pour vous renvoyer vers des sites frauduleux visant à voler vos informations personnelles et/ou bancaires.

De la même manière, si vous désirez offrir des fleurs à votre partenaire et que vous souhaitez passer par un fleuriste en ligne : prenez l’habitude de vérifier les commentaires afin de vous assurer de l’existence avérée du magasin. Cela pourrait être une arnaque conçue pour vous voler vos données bancaires. Enfin, une fois la commande passée, faites attention à la livraison. Si vous recevez une notification de livraison alors que vous n’avez rien commandé : méfiez-vous ! Et si vous avez effectivement commandé quelque chose, vérifiez également les informations vous concernant, communiquées dans le message de livraison. S’il n’y en a aucune, c’est sûrement une arnaque.

Quant à la connection au Wi-Fi public, là encore prudence : rappelons-nous que le Wi-Fi public gratuit dans les hôtels, les restaurants, les magasins ou cafés et autres établissements commerciaux, est également ouvert aux personnes mal intentionnées. À l’hôtel, demandez donc à la réception de confirmer le nom de son réseau Wi-Fi, et s’il dispose d’un réseau Wi-Fi crypté, demandez-lui le mot de passe. Vous pouvez faire la même chose dans n’importe quel café, restaurant ou magasin que vous visitez. Vous voulez vérifier vos courriers électroniques ou vous avez besoin d’accéder à votre compte bancaire ? Pensez à désactiver le Wi-Fi et à utiliser votre connexion 4G. Une fois que vous avez terminé la tâche confidentielle, n’hésitez pas à revenir en Wi-Fi. Autre conseil : effacez les noms de réseau Wi-Fi enregistrés de chacun de vos appareils et pensez à désactiver la fonction « auto-connexion » dans les paramètres de votre appareil. Cela garantira que votre téléphone ne vous connecte pas à un Wi-Fi que vous avez déjà visité sans que vous le sachiez !

Gardez ces conseils en tête le jour de la Saint-Valentin bien sûr ;-), mais pour tous les autres jours de l’année aussi ! 

Merci à Pascal Le Digol, Country Manager France de Watchguard

©Pixabay

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *