Bien-être, Ma santé

Mon séjour thermal au vert à 3 heures de Paris

Savez-vous qu’il est possible de suivre une cure thermale, au vert, à 3 heures de Paris… ? Cure conventionnée de trois semaines ou mini-cure d’une semaine (non remboursée), voilà une belle occasion d’appuyer sur la touche « pause » et de prendre en main votre santé, de façon naturelle. A la rédaction de BienFaits pour Nous, on a adoré le cachet des thermes de Néris-Les-Bains, le charme d’Evaux-Les-Bains, l’ambiance familiale de Bourbon-Lancy. Chaque destination a sa personnalité et ses orientations spécifiques, en plus de l’incontournable rhumatologie, qui représente 80% environ des cures en France. On y vient pour se faire du bien, mais aussi pour s’immerger dans un cadre calme et apaisant, loin du stress de la ville : addicts au shopping et à l’urban life, passez votre chemin ! Les déplacements en train + liaisons en bus ou navettes sont simples. Mais si vous souhaitez découvrir la région ou crapahuter en famille, mieux vaut opter pour la voiture, afin de vous déplacer plus facilement. Envie d’en savoir plus ? On vous dit l’essentiel !

Evaux-les-Bains, un écrin de verdure dans la Creuse

La petite station est ancrée au creux d’un vallon, en pleine campagne limousine. Lorsqu’on y arrive, on craque immédiatement pour le cadre verdoyant et le Grand hôtel rénové tout récemment. Un petit bijou, en cours de classement, avec son style Belle Epoque, ses mosaïques et ses façades hautes en couleurs ! L’établissement thermal est situé en rez de jardin, à proximité immédiate de l’hôtel. Dans cette station à taille véritablement humaine, on vient pour ses orientations rhumatologie et phlébologie, afin notamment de traiter les séquelles de phlébites, les varices et leurs complications, les troubles lymphatiques – dont le lymphoedème des membres supérieurs et inférieurs. L’équipe des thermes travaille d’ailleurs sur un programme ETP (Education Thérapeutique des Patients) post-cancer du sein, qui devrait être lancé en 2025 si tout se passe comme prévu. A surveiller, donc !

Les femmes viennent aussi à Evaux pour son orientation gynécologie. Troubles de la ménopause, douleurs pelviennes chroniques, dyspareunie (douleurs pendant les rapports sexuels) et autres troubles y sont soulagés grâce à des soins ciblés, tels que le bain avec irrigation vaginale. A noter que les thermes accompagnent également les patientes souffrant d’endométriose, une demande croissante selon la direction des soins. Attention : la capacité d’accueil étant limitée en orientation gynéco, n’attendez pas la dernière minute pour réserver votre cure !

On aime à Evaux-Les-Bains : la rénovation de l’hôtel (le seul équivalent 4* dans la région), désormais ouvert à l’année, et le lifting complet du restaurant « Le 59 degrés », qui combine avec bonheur style Belle Epoque et touches de modernité. Aux fourneaux, Alexandre Lagrange (qui a fait ses armes auprès de Christian Constant et de Paul Bocuse) signe une cuisine bistronomique créative à base de produits locaux. Un vrai plus pour les thermes et la destination !

Côté prévention : plusieurs formules de 1 à 6 jours (non prises en charge) ont été concoctées par la direction des thermes. Au programme : une journée Découverte (4 soins thermaux, 59 € / pers.) et des « semaines » Liberté, Soin du dos, Fibromyalgie et Jambes légères. 6 jours, 24 soins thermaux, de 309 € à 389 € par personne.

Côté bien-être et remise en forme : un spa thermal flambant neuf – en cours de construction (visuel ci-dessus) – sera accessible début 2025 avec bassin extérieur alimenté en eau thermale, saunas, hammam, grotte de sel, bassin de relaxation musicale, 5 cabines de soin… Cet espace largement ouvert sur la nature devait être inauguré courant 2023, mais la découverte de vestiges archéologiques a ralenti le chantier. La piscine extérieure sera en accès libre pour les curistes et les clients de l’hôtel. Dans l’attente de son ouverture, les soins esthétiques et les massages sont délivrés à l’hôtel. En marge des thermes et du spa, diverses activités et ateliers sont proposés par des intervenants extérieurs sur réservation (participation financière demandée) : gym douce, sophrologie, atelier Equilibre, marche nordique, réflexologie…

A faire dans la région : randonnées à pied et à vélo, parties de pêche, découverte du patrimoine, balade jusqu’à Aubusson pour y découvrir les fameuses tapisseries : les activités ne manquent pas ! Si vous aimez observer les oiseaux, ne repartez pas sans une virée jusqu’à la réserve naturelle de l’étang des Landes, à Lussat (14 km). Pour les amoureux de la Petite reine, Evaux sera le point de départ de la 11ème étape du Tour de France le 10 juillet prochain !

L’eau thermale d’Evaux-Les-Bains : elle jaillit autour de 60°C aux sources César et Rocher. Son action sédative, anti-inflammatoire et décontracturante est due à sa teneur en lithium, magnésium, manganèse, potassium, sodium et silicium. S’y ajoute une action tissulaire, idéale pour la cicatrisation. Voilà pourquoi l’eau thermale d’Evaux entre dans la composition de l’excellente gamme de cosmétique locale Olisma.

Pour venir aux thermes d’Evaux-Les-Bains : train SNCF jusqu’à Montluçon (26 km).

Bourbon-Lancy, cap sur la Bourgogne du Sud

Entre Morvan et Charolais Brionnais se niche une petite cité médiévale et thermale : Bourbon-Lancy. Le charme des vieilles pierres, la campagne environnante, une ambiance décontractée et conviviale : dans cette station de pleine santé, exploitée depuis 35 ans tout rond par la famille Monssus (de père en fils), on vient en cure thermale médicalisée de 18 jours pour soigner les affections rhumatismales et les maladies cardio-artérielles (hypertension, artérite, maladie de Raynaud, séquelle d’infarctus du myocarde…). L’établissement est également spécialisé dans la prise en charge de la fibromyalgie, cette affection rampante, difficile à diagnostiquer, qui se traduit par l’apparition de douleurs diffuses et chroniques. En plus de la cure thermale conventionnée de 3 semaines (proposée à certaines dates), les curistes peuvent opter pour le programme ETP Fibr’eaux, qui fait référence en la matière. Et pour cause : Bourbon Lancy est la toute première station thermale en France à avoir obtenu l’autorisation de l’ARS, en 2013. Ce programme comprend des conférences, des activités physiques adaptées et différents ateliers, afin de mieux comprendre la maladie et d’apprendre à gérer la douleur : « sophrologie et lâcher prise », « bien dormir, cohérence cardiaque », « alimentation et santé, micro-nutrition », « musicothérapie », etc. Un vrai plus pour vous soulager durablement et vous donner les outils nécessaires une fois de retour à la maison.

On aime à Bourbon-Lancy : les prix tout doux du programme ETP Fibr’eaux (90 € par personne, non remboursés) et du Pass’ Prévention Santé (50 € par personne pour 3 semaines, 80 € pour un couple) destiné aux curistes. Celui-ci donne accès à une grande variété d’ateliers et d’activités : Pilates, marche nordique, gym douce, renforcement musculaire, Aquagym, travail du dos en piscine, Taï-chi, relaxation, séance tapis acupression… Mention spéciale à l’accueil attentionné des équipes !

Côté prévention : plusieurs mini-cures santé de 6 jours et 24 soins existent, avec accès aux espaces thermoludiques du spa Celtô : Rhumatologie, Maladies cardio-artérielles, Mal de dos, Anti-stress, Jambes légères. Prix unique : 274 € par personne. Une mini-cure spécifique « Répit de l’aidant », de 1 à 6 jours, est également proposée, à partir de 90 € par personne et par jour. Ces séjours ne sont pas remboursés par l’Assurance Maladie.

Côté bien-être et détente : on ne vient pas à Bourbon Lancy sans faire un détour au spa Celtô : 1800 m² dédiés à la remise en forme, à la détente, au bien-être et à la beauté ! Piscine d’eau thermale intérieure (avec geysers, lits à bulles, etc.), hammam, sauna, bassin extérieur, salle de sport (possibilité de coaching), solarium, cours d’Aquagym, espace beauté pour se poser et s’offrir un massage ou des soins esthétiques, la palette de prestations est large. Des forfaits journée et des « escapades » incluant une nuit au Grand Hôtel voisin (au charme fou !) sont également proposés dans ce bel espace bien-être, qui devrait être rénové prochainement. A quand des packages de plusieurs jours pour les accompagnants et les touristes désireux de s’offrir une « parenthèse bien-être »… ?

A faire dans la région : découvrir le patrimoine culturel (plus de 100 églises et chapelles romanes) et la cité médiévale de Bourbon-Lancy (3 km, 1H30 de balade), se faire les mollets le long des canaux et de la Loire, randonner sur les voies vertes, perfectionner son swing au golf de Givallois (9 trous) à 3 km, etc.

L’eau thermale de Bourbon-Lancy : elle sort à une température de 58°C dans 4 sources (Marquise, Sévigné, Piatot et Lymbe). Légèrement bicarbonatée, elle doit son action antalgique et sédative au lithium, au calcium et au magnésium, que l’on trouve en quantité dans sa composition.

Pour venir aux thermes de Bourbon-Lancy : gare SNCF à Gilly-sur-Loire (13 km) et Moulins (36 km).

Néris-les-Bains, douce immersion dans les Combrailles

A Néris-Les-Bains, l’eau thermale est particulièrement riche en magnésium et en lithium, un régulateur naturel de l’humeur. Rien d’étonnant, par conséquent, à ce que les thermes soient spécialisés en rhumatologie, neurologie ET affections psychosomatiques. Une spécificité en Auvergne. Situé dans le département de l’Allier, cette station verte est aussi une petite ville de 2600 habitants avec son casino et son théâtre à l’Italienne André Messager (le compositeur était originaire de Montluçon), dont la construction remonte à la fin du XIXème siècle. Les thermes, eux aussi, datent de cette époque. Un bâtiment classé monument historique, avec ses pierres apparentes et son beau plafond voûté.

Ici, les curistes posent leurs bagages pendant 3 semaines pour venir traiter leur arthrose ou des rhumatismes inflammatoires (RH), mais aussi un état dépressif, des problèmes d’insomnie et de stress, des troubles de l’anxiété (PSY), les séquelles d’un zona ou d’un AVC, une sciatalgie (NEU)… Selon l’orientation, plusieurs programmes complémentaires ont été créés pour enrichir l’approche thérapeutique : Parkinson, sclérose en plaques, fibromyalgie et douleurs chroniques, névralgie pudentale (douleur neuropathique qui concerne le territoire du nerf pudendal – ou nerf honteux – dans la région pelvienne). Depuis cette année, un programme d’accompagnement spécial burn-out est également proposé à certaines dates. Au menu : 3 groupes de paroles, 2 séances de relaxation, 1 séance de réflexothérapie, 3 activités physiques douces et adaptées, 1 atelier participatif (comprendre les mécanismes du stress), 1 atelier diététique et 2 séances de musicothérapie (245 € par personne, non pris en charge par la Sécu).

On aime : l’architecture « dans son jus » des thermes, qui nous plonge plus de cent ans en arrière. Le parc thermal de 17 ha est un havre où l’on peut venir se ressourcer, après les nombreux ateliers (addiction, maladie de Lyme, burn out…), activités (sonothérapie, sophrologie, réflexothérapie, art thérapie, méditation guidée, marche, ostéopathie…) et conférences santé proposés en supplément des cures.

Côté prévention : plusieurs séjours et mini-cures de 6 jours (non pris en charge par la Sécu) : Aide aux aidants (nouveauté 2024, 509 € par personne), Charge mentale (509 €), Halt’O douleurs (555 €) et Halt’O stress (555 €).

Côté bien-être et remise en forme : A Néris-Les-Bains, vous avez accès à un très joli spa de 1000 m², situé au cœur même de la cité thermale. En plus de son espace sensoriel (avec bassins intérieur et extérieur alimentés en eau thermale, hammam, sauna…), vous pourrez vous y accorder une pause beauté ou bien-être en vous offrant des soins balnéo, un massage, un soin visage, une parenthèse à deux… Envie d’un week-end zen en amoureux ? C’est possible, grâce à deux packages comprenant l’accès à l’espace sensoriel, des soins et une nuit à l’hôtel. C’est également au spa Les Néréiades que vous recevrez vos soins, si vous réservez une mini-cure non conventionnée.

A faire dans la région : n’oubliez pas vos chaussures de randonnée et ne partez pas sans votre club de golf. Ici, c’est le Paradis des amoureux de la nature, et un 18 trous vous attend au golf de Sainte-Agathe, tout à côté. Entre Montluçon et Néris, la véloroute emprunte une ancienne voie ferrée, qui offre de superbes points de vue du haut des viaducs de Sainte-Agathe, Néris et Pérassier. Dès cet été, vous pourrez également vous rafraîchir à la piscine municipale. Construite dans les années 50, elle a été entièrement rénovée. Et son architecture est exceptionnelle !

L’eau thermale de Néris-Les-Bains : émergeant à une température de 53°C, elle se compose principalement de lithium, fer, manganèse, cuivre, magnésium et de gaz dissous (azote, hélium, argon). D’où ses vertus sédatives, antalgiques, équilibrantes et relaxantes.

Pour venir aux thermes de Néris-Les-Bains : train SNCF jusqu’à Montluçon (8 km).

Crédit photos : Thermes d’Evaux-Les-Bains (©P. Guillen, ©Nathalie Dubost, Qui Plus est, ©The Originals Relay), Thermes de Bourbon-Lancy (©Marielsa Niels, ©Studio Borvo, ©Groupe Thermal), Thermes de Néris-Les-Bains, Les Nériades.

Mes activités : fondatrice du blog d’information BtoB L’Actu Spa & Bien-Etre, piges, conseil éditorial, conception-rédaction, communication, brand content. Mes domaines de prédilection : bien-être, beauté, santé, tendances consommation, lifestyle. Mes pratiques de bien-être : spinal network analysis et respiration chez ma chiro préférée Sandrine Perrot, séances d'ostéo avec Magic Valentin Cohas, Pilates avec notre super prof Cristian Merani, stretching, running, massages bien-être, thalasso, balades au bord de la mer, jardinage, câlinothérapie avec mes deux chats...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.