Dans mon assiette, Food

Qui c’est la Reine ? Ma recette de la Galette !

L’Épiphanie, du grec Epiphaneia signifie “apparition”, ou la manifestation de Jésus-Christ aux Mages. Cette fête de l’Église se célèbre le 6 janvier, ou le premier dimanche le plus proche. Le 6 janvier est aussi le dernier jour des fêtes du solstice d’hiver où l’on célèbre toujours le renouveau de la lumière, le passage à des jours plus longs.

Tirer les Rois est une tradition très forte en France où il existe deux types de galettes : au nord, elle est en pâte feuilletée, fourrée à la frangipane, au sud, elle est brioche, en forme de couronne, garnie de fruits confits et parfumée à l’eau de fleur d’oranger, c’est la Couronne des Rois Provençale. Pourquoi une galette ? Sa forme ronde et sa couleur jaune rappellent le soleil et l’or.

La tradition veut que l’on coupe autant de parts que de convives. Un enfant, le plus jeune, caché sous la table, désigne la part de chacun et celui qui a la fève devient roi si c’est un homme, reine si c’est une femme. Le roi choisit une reine, la reine un roi.

Dès l’Antiquité, la fève (le légume, du latin faba) fut utilisée en signe de hasard et de chance. On trouve aujourd’hui de superbes fèves, en porcelaine, dorée…

Un fabophile ? C’est un collectionneur de fèves !

Ma Galette des Rois à la frangipane

On appelle frangipane, la crème épaisse parfumée aux amandes dont on fourre la Galette des Rois

Cuisson, 40 min à four chaud, 220°, thermostat 7/8

Il me faut,
500g de pâte feuilletée (ou deux pâtes feuilletées prêtes à l’emploi, une pour le dessus, l’autre pour le fond)
60g de sucre en poudre
60g de beurre mou (pour beurrer le moule si vous en utilisez un)
60g d’amandes mondées ou poudre d’amandes
1 oeuf
1 jaune d’oeuf pour dorer
1 peu de rhum, pour parfumer, si vous aimez !
Un peu d’eau ou de lait, une fève.

Je me lance !
Mélanger le sucre bien ramolli, l’oeuf, les amandes pillées ou en poudre avec le sucre, et le rhum (si vous aimez), pour obtenir une crème épaisse, homogène.

Étendre la pâte feuilletée sur le plan de travail. Découper horizontalement, par le milieu, en deux parties rondes, identiques. Ou : Placer une pâte feuilletée sur une plaque de cuisson garnie d’un papier sulfurisé (ou dans une tourtière antiadhésive). La piquer à la fourchette.

Étaler la crème frangipane sur la pâte du dessous

Y cacher la fève

Couvrir avec la pâte du dessus et bien souder les bords

Beurrer le moule ou déposer la galette sur du papier caisson sur votre plaque de four

Entailler légèrement au couteau le dessus de la pâte, cranter les bords et dorer avec le jaune d’oeuf dilué dans un peu d’eau ou de lait.

Cuire 40 minutes. Dégustez !

Mon autre version pour changer…
Ma Galette des rois aux pommes Tatin !

Préparation 20 à 40 min, Cuisson 30 à 40 min

Il me faut,
Pour 4 personnes
Pour la garniture pomme tatin
4 pommes

20 g de beurre
40 g de sucre cassonade

Pour la frangipane
80 g de beurre mou
80 g de sucre semoule
125 g de poudre d’amande
2 œuf
En option : un trait d’amaretto ou de rhum
2 pâtes feuilletées

Je me lance !
Préchauffer le four à 180°C.

Laver les pommes, les sécher puis les tailler en dés.

Dans une grande sauteuse faire chauffer le beurre puis ajouter le sucre. Laisser colorer quelques instants puis ajouter les pommes. Bien mélanger de sorte que les pommes soient bien colorées puis couvrir. Faire mitonner environ 15 min en remuant de temps en temps.

Préparer la frangipane : dans un saladier verser le sucre et ajouter le beurre. Bien mélanger. Ajouter l’œuf et la poudre d’amande. En option : parfumer d’un trait d’amaretto ou de rhum. Battre à la fourchette pour obtenir un mélange homogène. Réserver au frais.

Placer une pâte feuilletée sur une plaque de cuisson garnie d’un papier sulfurisé (ou dans une tourtière antiadhésive). La piquer à la fourchette.

Répartir dessus la frangipane (attention bien à garnir entièrement la pâte, jusqu’au bord) puis les pommes façon Tatin. Placer la ou les fève(s) !

Refermer la galette en posant la seconde pâte sur les pommes. Pincer fermement ensemble les bords des deux pâtes pour bien fermer la galette (pour éviter que la frangipane coule et s’échappe durant la cuisson). Réaliser au centre de la galette une petite cheminée avec un morceau de papier sulfurisé. Badigeonner au pinceau le dessus de la galette avec le jaune d’œuf afin qu’elle dore bien à la cuisson.

Enfourner pour 10 min de cuisson à 200°C puis baisser à 170°C et poursuivre la cuisson encore 20 min.

Servir chaud, tiède ou froid.

 

Ma Couronne des Rois provençale

Il me faut,
1 kg de farine
300g de sucre en poudre
6 oeufs et 1 jaune d’oeuf pour dorer
50g de beurre
30g de levure de boulanger
1 zeste râpé d’orange ou de citron
1 pincée de sel
300g de fruits confits coupés en dés
50g de sucre cristallisé ou en morceaux, concassé
3 cuillerées d’eau de fleur d’oranger
1 fève

Allez, je me lance !
La veille, délayer la levure avec 1/2 verre d’eau tiède dans une terrine ou un saladier
Incorporer petit à petit 100g de farine et mélanger, malaxer. Couvrir d’un linge humide et laisser reposer dans le four tiédi, mais éteint, pendant au moins une heure, pour que le levain double de volume.

Dans un autre saladier, mélanger les 6 oeufs avec le sucre en poudre, le zeste râpé d’orange ou de citron, le beurre bien ramolli, puis le reste de farine.

Incorporer au levain et travailler la pâte du bout des doigts pendant 10 minutes, jusqu’à ce qu’elle ne colle plus au saladier ni aux doigts.

Ajouter les fruits confits (en garder pour le dessus de la couronne en décoration), et pétrir délicatement pour bien les incorporer.

Couvrir d’un linge humide et laisser encore reposer dans le four tiédi (éteint), pendant 6 heures.

Cacher une fève. Rouler la pâte en cylindre, puis l’arrondir pour former une jolie couronne.

Poser la couronne sur la plaque de votre four, farinée (ou sur une feuille de papier cuisson) et laisser encore reposer 1 heure.

Préchauffer le four à 200°, thermostat 6

Délayer le jaune d’oeuf avec l’eau de fleur d’oranger dans un bol et en dorer la couronne de pâte avec un pinceau.

Décorer le dessus avec le restant de fruits confits et le sucre concassé (ou cristallisé)

Enfourner et cuire 30 à 35 minutes à four moyen 200°.

Savourez tiède ou froide !

 

Recette galette aux pomme /Richard Fanton – Interfel
© Philippe DUFOUR/Interfel (en Une)
©Pixabay

 

> D’autres recettes gourmandes ? C’est ICI !

Carine Bruet
Journaliste de presse grand public, rédactrice en chef du Guide de la Thalasso. Je suis une "épicurieuse", en quête de bons plans et d'infos positives pour me (vous) faciliter la vie ! Toujours à l'affût, un vrai radar ! Ah oui et puis... "Je crois en la couleur rose. Je crois que rire est la meilleure façon de brûler des calories. Je crois qu'il faut être forte quand tout semble aller mal. Je crois que les filles joyeuses sont les plus jolies. Je crois que demain est un autre jour, et je crois aux miracles". Merci à la belle Audrey Hepburn pour ces mots, ils sont devenus ma philosophie ! Et ça, c'est BienFaits pour moi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *